Calisco du Pitray et Quaprice Bois Margot, les bons pères du régional du Pin
mercredi 09 juillet 2008

pin8swansea
Swansea Bois Margot - Ph. Eric Fournier

Le régional élevage organisé par l’ADEP a permis de dégager les meilleurs 2 et 3 Ans de la circonscription du Pin, devant un public un peu clairsemé.

Dans des lots très hétérogènes, les sujets au modèle visiblement plus avantageux se retrouvent dans le peloton de tête à l’image du musculeux Syre (Qredo de Paulstra x Eclatante x Le Plantero) de Didier Ferron et Dominique Perier, qui obtenait déjà la 2ème note au modèle à St Lô. Présenté par Arnaud Flandin (14), ce dernier insistait sur la bonne souche du côté de la grand-mère, Irlande (Sire) et Taupette (Nickel AA). « Ce Syre devrait être un vrai monsieur dans son année de 3 ans ! » commentait il. Ne dominant aucun atelier (Mod. All. Saut), il l’emporte tout de même avec 7,82 de moyenne, contre 7,72 pour ses poursuivants ex aequo, Sacret des Parts et Snatch de Cordrac.

Le gris Sacret des Parts (Chef Rouge (Holst) x Quiniou), à Thomas de Cornière (14), est fils de Brita de Ponthual, une mère issue de l’Elevage de Mr Puisset (35), mis à l’honneur en 2006 avec le champion des 4 ans Ohm de Ponthual (14/14 pour le compte de l’Elevage des Blés). Sacret des Parts dispose d’un modèle harmonieux qui lui donne la meilleure note 8,09 sur cet atelier. Snatch de Cordrac (Néo d’Aunou x Joly Jumper) a brillé aux allures (8,08 et meilleure note) et au saut en liberté (8,13 et meilleure note). Issu de l’élevage d’Eric Pineira (14), il est le demi frère de Réal de Cordrac (Calisco du Pitray), 3ème des 3 ans.Juge et principal animateur de ces deux jours d’élevage, Jean-Claude Daguet soulignait que 9 chevaux avaient plus de 7 de moyenne...ce qui est beaucoup, disait il.

La belle Swansea Bois Margot de l’élevage de Rodolphe Bonnet, présentée par J.M Lorin, est évidemment une fille de Quaprice du Bois Margot...lequel est toujours en convalescence après son hernie inguinale. Belle jument distinguée avec de l’étendue (8,41 au modèle), trottant parfaitement (7,98 aux allures), elle a dominé les trois ateliers (7,05 au saut) pour conclure avec 8,01 de moyenne. Avec Chouanne Pironnière (Double Espoir) comme mère, son papier maternel vient de Vendée, de la souche Gourmande (Arquebusier) et porte un affixe réputé (Urlevent et Quincy Pironnière, Gavroche de Quincy...). Swansea est la sœur de Rafaelina Bois Margot, championne des foals 2005.Ensuite, encore deux ex aequo notés 7,43 de moyenne. Sandy au Franclos (Qredo de Paulstra x My Lord Fontaine), à Mme Jouaux (27) et Sherry de Garenne (Caprice Bois Margot x Plaudanum) à la SCEA de la Garenne (60). La mère de Sherry s’illustra jusqu’en B1. Signalons à la 4ème place l’élevage local de Bénédicte Barrier qui présentait la grise Story du Banco (Glory du Banco x Carthago (DE).Deux produits de Caprice sont donc bien placés dans ce régional. Les produits de Qredo sont omniprésents dans les classements normands.

Le préparateur Arnaud Flandin s’est à nouveau distingué, cette fois dans les 3 ans, avec Ritmic de Lisors, une fille de Calisco du Pitray (Olisco x Night & Day) et une mère Vis à Vis II par Narval (puis souche Dubuisson). Elle appartient à Pascal Frotiée (14). Ritmic cumule les premières places au modèle (7,94) et aux allures (8,20) et finissait (peut être un peu tardivement) par deux bons sauts à l’obstacle. Jean-Claude Daguet proposait de retenir Ritmic pour la finale de Saumur. Renommée Bois Margot (Caprice x Aiglon Rouge) n’est pas une inconnue. 2ème de la finale nationale des 2 ans ici même l’an dernier, on note qu’elle a nettement gagné en masse musculaire. Sa sortie d’encolure et l’ensemble de sa physionomie en font une belle pouliche d’élevage. Elle s’est montrée très à l’aise montée à l’obstacle avec Fabien de Robiard. Réal de Cordrac dont nous parlions déjà plus haut est aussi un fils de l’étalon Calisco du Pitray dont les produits commencent à se faire remarquer en concours d’élevage. Sa mère Iroise d’Auge n’a pas concouru.

On peut comprendre les remarques de certains éleveurs qui, compte tenu du règlement technique ANSF 2008 qui prévoit que les 3 ans soient évalués montés à l’obstacle (note qui entre dans le jugement final), ont confié leurs poulains à des préparateurs professionnels pour les familiariser au saut monté. L’incidence économique sur le coût de valorisation d’un 3 ans est donc réelle. Or, contrairement au régional du Pin (ou la note de saut monté n’a pas compté), les 3 ans n’ont pas sauté montés au régional de printemps à St Lô ; L’ANSF nous indique avoir délivré une dérogation estimant la date d’Avril trop précoce pour faire sauter les 3 ans.