Circulation des chevaux en Europe
jeudi 03 avril 2008

camion
Ph. Scoopdyga

Mardi 1er avril à la CCI de Caen, des représentants de l’Union Européenne présentaient devant une centaine de professionnels de la filière, la directive européenne (CE n°1/2005) du 5 Janvier 2007

Celle ci concerne le renforcement et l’harmonisation de la réglementation en matière de transport d’animaux et s’applique dans tous les états membres de l’Union Européenne.L’exposé de Mme Perez Alvarez (Direction Générale Santé et bien-être des animaux de la Commission Européenne) définissait d’abord « Le bien-être des chevaux en cours de transport ». « Cette évolution de la législation correspond à l’attention croissante que porte le public européen aux conditions de bien-être des animaux d’élevage » commentait Mme Perez Alvarez. Cette disposition ne s’applique pas aux transports qui ne sont pas effectués dans une activité économique. Au cours de la présentation, l’accent était mis sur la conformité des véhicules, les conditions sanitaires de transport et l’aptitude des animaux au transport afin d’éviter toute blessure et souffrance.Les détails de ce texte figurent sur le site europa.eu.int

Alf-Eckbert Fuessel (Direction Générale Santé et bien-être des animaux de la Commission Européenne) exposait « Les règles d’importation et de réimportation » mettant en avant la législation communautaire relative aux équidés, le segment du bétail européen le plus mobile. Le contrôle sanitaire est visiblement pris très au sérieux au niveau de l’U.E, notamment dans la surveillance des maladies, les mesures de protection contre le virus de l’anémie infectieuse du cheval, compte tenu de l’importation annuelle d’environ 10 à 15 équidés.Tous les détails sur ec.europa.eu en htm

La partie « Contrôle du transport des animaux » était animée par Mme Montély (Bureau de la Protection Animale Ministère de l’Agriculture et de la Pêche) qui détaillait une réglementation complexe, soumise à de nombreuses dérogations. Elle indiquait que les DDSV - Direction Départementale des Services Vétérinaires - sont les interlocuteurs référents, notamment pour ce qui concerne les qualifications des convoyeurs et la délivrance du CAPTAV (Certificat d’Aptitude Professionnelle au Transport d’Animaux Vivants).