Des conditions idéales offertes par la SHF
samedi 03 novembre 2007

equita7-rozier-lauterbach
Philippe Rozier et Lauterbach - Ph. J. Decamp

Les jeunes chevaux étaient aussi à l’honneur à Equita’Lyon le mercredi et jeudi 1er novembre. Les meilleurs 4,5 et 6 ans des différents CIR de chaque circonscription étaient venus se disputer pour la 2e année leur finale.

Ces jeunes espoirs ont pu fouler la prestigieuse piste et se mettre dans l’ambiance d’un indoor qui réussit sans surprise à Lauterbach et Philippe Rozier, champion de France des 6 ans. Ils bouclent leurs deux tours avec brio devant Nebula (Quercus du Maury) monté par Sophie Tabury et Nymphéa des Monts (Eyken des Fontenis) monté par Jean Yves Legate. Cette jument terminait 4e le premier jour derrière Nounie d’Ivraie AA (Ryon d’Anzex) monté par Philippe Fréquelin.

9 six ans, 11 cinq ans et 15 quatre ans avaient fait le déplacement avec parfois plus de 9h de trajet comme pour les Normands, Simon Duquesne, Grégoire Hercelin et Yannick Gaillot. Ce dernier remporte d’ailleurs les 4 ans avec le premier des excellents de Fontainebleau et 6e de sa génération par les gains, Casanova Z (Chellano Z, approuvé à Fontainebleau). Monté par Grégoire Hercelin, Panama Tame (Carthago), le produit de Denis Brohier appartenant pour moitié à Patrick Bizot a été jugé, comme tous les autres sur le style et le dressage. Il obtient les meilleures notes (17) mais une faute sur la 2e épreuve de vitesse le classe second devant Pacte d’Ivraie (Flushing) monté par Philippe Fréquelin.

La SHF offrait de belles primes pour les six premiers de 500 à 100 euros. De plus chaque épreuve était dotée de 150 euros à 50 euros et elle offrait également l’engagement et le boxe sans oublier qu’elle remboursait les frais d’essence ! Des conditions idéales pour venir présenter les meilleurs jeunes chevaux des CIR au public Lyonnais. Chez les 5 ans, le premier jour Oscar Champeix (Quick Star) et Jean Michel Garnier sont plus rapides qu’Olympe d’Aiguilly (Dollar du Murier) et Olivier Perreau, mais le jeune Olivier prendra sa revanche le lendemain en remportant l’épreuve devant le KWPN Vidar (Concorde) monté par Alexandre Cécile et Oscar Champeix. Olympe devrait normalement prendre la route de la Normandie puisqu’elle vient d’être vendue à Yannick Gaillot. « Je suis très content, c’est formidable de pouvoir tourner ici, cela continu leur apprentissage et fait du bien à Olympe qui a du tempérament. De plus le commerce fonctionne aussi ! » Affirme Claude Perreau, éleveur à côté de Roanne.

Photos de Lauterbach, casanova et Olympe par Jennifer Decamp