En cadence et en famille
lundi 05 décembre 2005

duponchel
Laura Duponchel - Ph. cavadeos.com

Prénom Laura, un prénom doux comme son visage et ses attitudes. Son nom Duponchel, un nom que le domaine du Western retient depuis de nombreuses années au titre de ses pionniers qui ont importé dans l’Hexagone les principes et la passion de cette équitation venue Outre-Atlantique.

Laura a de qui tenir ! Dès sa plus tendre enfance elle est juchée sur un cheval sous la houlette de Guy, son père. Progressivement elle a gravi les échelons jusqu’au titre cette saison, à tout juste dix sept ans, de championne de France FfE de Reining en classe Non pro et championne nationale de Reining Afew en classe youth. Elle avoue : « que le Reining et son dressage spectaculaire est sa discipline de prédilection, sa vocation mais elle apprécie également le Western Pleasure qui demande tant de finesse et de précision » . Aujourd’hui, dans le cadre du Salon du Cheval, Laura tient les rênes, de son quarter lors des démonstrations, mais également du stand qui présente l’établissement familial GD Quarter Horse Dream en attendant l’arrivée de Guy en fin de semaine. Ce stand est installé au long de la carrière de démonstration du hall 5-1 où se sont regroupés une petite dizaine de professionnels Western qui possèdent la double casquette d’entraîneur et éleveur ou simplement éleveur de quarter ou de paint ou d’appaloosa, ses races américaines représentées en France. « Le regard des visiteurs est inquisiteur quand les chevaux sont en action dans la carrière et les langues se délient pour de nombreuses questions sur le matériel ou la technique » avoue la jeune professionnelle. « Je remarque également que les cavaliers s’intéressent aux présentations à pied et s’initie à mieux comprendre les principes de cette équitation qui m’a toujours passionnée » . En effet, cette équitation fait progressivement des émules mais comme le constate Laura : « Ce n’est pas la facette compétition qui prévaut aujourd’hui, bien qu’elle nous soit nécessaire pour se faire connaître. Nous ressentons le vif besoin de la clientèle à la recherche de chevaux bien mis et une aspiration des cavaliers à vouloir pratiquer une équitation ou l’enrichissement et le plaisir iront de paire. A nous de prouvez que l’équitation Western peut répondre à leur demande » .