Equi Genetics : place aux jeunes !
mercredi 25 janvier 2006

stlo2005-par ixe
Par Ixe - Ph. Les Garennes

C’est un plateau d’étalons toujours plus intéressant qu’Equi Genetics a présenté aux éleveurs dimanche 22 janvier, avec notamment beaucoup de jeunes sires bien placés dans les championnats de France des 2 ans et 3 ans Selle Français de l’automne dernier, ainsi que dans les championnats SHF.

Photo: Par Ixe à Saint-Lô - Ph. Les Garennes

Cette façon de réorienter l’affiche d’Equi Genetics ne peut déplaire aux associations nationales d’éleveurs, l’ANAA et l’ANSF, qui se donnent actuellement pour objectif de promouvoir la génétique des jeunes étalons. Mais c’est aussi une façon intelligente, sur laquelle ont parié les organisateurs – Henry Brugier (élevage d’Adriers) et l’Association des éleveurs de la Vienne -, de maintenir l’intérêt des éleveurs pour cette manifestation, dont le succès fulgurant ne s’est pas démenti. Car le Centre équestre municipal de Poitiers avait à nouveau fait le plein d’éleveurs venus regarder de près les 90 étalons présentés en main, à l’obstacle en liberté ou sous la selle (sur le plat ou à l’obstacle).

Certaines vedettes ou découvertes des années précédentes (Yarlands Summersong, GB (Fleetwater Opposition), Volchebnik, russe (Leguendarniy), Champs Elysées, holst (Coriano), Quack, aa (Manganate, ar) ou encore Intermède à Bord, pfs (Bolino Ravignan) et Teake It Teasy, WK (Vita Nova’s Hanassie) chez les poneys...) avaient à nouveau répondu présent, mais de très nombreux jeunes leur ont souvent volé la vedette.

Photo: Teake It Teasy à Jablines - Ph. Amélie Thibot

Il faut dire qu’il y avait du beau monde, avec de nombreux lauréats des championnats ANSF 2005 : Par Ixe (Fergar Mail x Nidor Platière), champion de France des mâles SF de 2 ans, Pezetas du Rouet (Quidam de Revel x Grand Veneur), 3e de ce même championnat, ou encore Othello de Falaise (Cabdulla du Tillard x Mazarin V), Opium de Talma (Carthago, holst x Qredo de Paulstra) et Olympic de Savigny (Le Tot de Semilly x Ultan, aa), tous trois vainqueurs de l’une des quatre sections du championnat des mâles SF de trois ans à Saint-Lô en octobre dernier. Citons encore Oby One Latour (Linaro, holst x Narcos II), 3e de la section 4 (Grandes tailles), et Norman Pré Noir (Carthago, holst x Trésor de Cheux), 3e du Championnat des 4ans (et premier mâle SF), à la Grande Semaine de Fontainebleau…

Photo: Oby One Latour - Ph. Paul Dubos

De nombreux chevaux seraient à citer, mais, ne pouvant le faire pour tous, retenons au moins le magnifique Opéra d’Or (Elf d’Or x Jalisco B), talentueux à l’obstacle en liberté, comme peut l’être également le déjà très remarqué Opium de Talma. Les jeunes performers L’Amour du Bois (Rosire x Muguet du Manoir), Litchi Hoy (Calvaro, holst x Jalisco B) et Kildare du Carel (Cabdulla du Tillard x Quidam de Revel) ont aussi reçu l’assentiment du public, ainsi que leurs (encore jeunes) aînés Impérial d’Herbiers (Voltaire, han x Double Espoir), Fildor de Largival (Double Espoir x Estafette) et le médaillé de bronze du championnat 2005 des 2e catégorie Idem de B’Neville (Apache d’Adriers x Quastor). En ce qui concerne les étalons étrangers le jeune Taloubet VDL, kwpn (Baloubet du Rouet x Silvio II) et La Zarras, holst (Landgraf I x Raimond) méritent qu’on leur prête attention. Les éleveurs de dressage, eux, ont pu notamment admirer sous la selle de Sylvie Corellou le bel Hostens de Bel (Donnerschlag, old x Livarot) au passage et changement de pied au temps, pas plus dérangé que ça par la foule et le brouhaha.Equi Genetics avait également innové cette année avec une vente de mâles de deux et trois ans sous plis cachetés. Le résultat est, par contre, mitigé. Le lot, montré le samedi à l’obstacle en liberté, s’adressait à des acheteurs professionnels. Or la vente, sans nouveau passage à l’obstacle, eut lieu le dimanche midi, dans le désintérêt total du public composé en très grande majorité d’éleveurs amateurs. Six chevaux (un 2 ans et cinq 3 ans), sur les dix-sept au programme, ont toutefois été vendus à l’amiable dans les ¾ d’heure qui ont suivi la vente. Les prix, selon Henry Brugier, se sont situés entre 8000 et 20 000 euros et le prix moyen est de 12 000 euros. Les organisateurs d’Equi Genetics vont donc devoir réfléchir à une autre formule pour cette vente, qu’ils souhaitent maintenir.Photo: Opium de Talma à Saint-Lô - Ph. Les Garennes