Flipper d'Elle : l'adieu aux larmes
lundi 23 février 2009

stlo9-flipper bis
Laurent Goffinet et Flipper d'Elle HN © Paul Dubos

Le salon des étalons à St Lô, a connu un gros succés avec quelques 130 reproducteurs de sport français et étrangers, présentés, à un nombreux public et dont le point d'orgue restera l'émouvant hommage rendu au couple Flipper d'elle Laurent Goffinet. A écouter aussi les ITV de Frédéric Neyrat et Bernard Dumont Saint Priest sur les tendances du marché

Après la présentation samedi en soirée des grands performers mondiaux, Dollar de la pierre, Dollar du murier, Jaguar mail, Corofino, Luccianno, Arko III etc, ce fut l'heure d'accueillir Flipper d'elle et Laurent Goffinet, suivant un scénario original, œuvre des haras nationaux et du fan club. Douze de ses membres en tenue blanche, ceints chacun d'une écharpe affichant une de ses 12 années de carrière, s'avançait sur la piste pendant qu'une voix rappelait la succession des performances avec film sur écran géant, voix qui remerciait ensuite en les nommant tous ceux qui avaient joué un rôle dans la carrière du cheval, depuis son éleveur jusqu'au maréchal ferrant. Alexis Pignolet (naisseur) s'approchait alors du couple avec un flot blanc, géant où il était écrit" Merci Flipper" et le remettait à Laurent. Alain le père de Laurent qui fut plusieurs années son groom vint ensuite desseller Flipper et le vêtir d'une couverture blanche portant aussi "Merci Flipper". Des fontaines de fête étaient allumés par les 12 membres du fan club tandis que Flipper et Laurent s'éloignaient au pas. Un adieu vécu autour de la piste par de très nombreux visages émus, émus aux larmes pour plusieurs d'entr'eux...Le couple Flipper Laurent Goffinet, fut en effet pendant ses années de compétition internationale, la coqueluche du public à la fois parce qu'ils étaient spectaculaires, parce qu'ils représentaient la réussite du travail, de l'entente et du respect. D'origine modeste, Laurent adorait son (petit) cheval qui n'avait pas pourtant au départ le profil d'un crack, mais dont la volonté commune de réussir les a conduits au plus haut niveau. Une histoire exemplaire ou l'aspect financier était relégué au second plan, ou le parler vrai de Laurent tranchait avec le langage formaté trop souvent de rigueur dans ce milieu. Bref des histoires qui permettent de croire encore en ses rêves.

Mais revenons au show des étalons, réussi dans son ensemble, où bien évidemment nous ne pourrons parler de tous, seulement tenter de ressortir quelques uns qui par leur prestation à l'obstacle, leur souplesse et mobilité sous la selle ou enfin leur look, leur esthétisme ont retenu l'attention des éleveurs et professionnels. Rock'en roll semilly, Salto de l'Isle, Zwiep des fontaines, Oiseau d'Ivraie, Untouchable M, Iowa, Orlando, Ready boy des Forets, Quétam des Etisses, Quito du vilpion. Quashmir de baudry, Panama Tame, Champs Elysées, Quite Easy, Epsom Gesmeray, Lamm de Fétan et surtout la vedette du jour Arko III dont le modèle, l'expression et les performances réalisées ont retenu l'attention de bon nombre qui n'ont pas hésité à retenir une saillie. Il se disait dimanche soir à l'heure de la fermeture que son carnet de bal était quasiment plein.