Foals : le sang étranger, toujours
dimanche 19 octobre 2008

Urbino St Lo
Urbino, Champion suprême Foals 2008

Bien que jugé à l’aveugle, le championnat de France des foals a confirmé une fois de plus la prééminence des étalons étrangers, pères de la majorité des lauréats. Parmi eux, Quite Easy obtient un succès particulier.

Nouveauté 2008, semble-t-il souhaitée par de nombreux éleveurs, le championnat de France des foals était jugé « à l’aveugle » : les juges (trois pour chacun des quatre jurys : femelles jeunes, femelles âgées, mâles jeunes et mâles âgés) n’avaient pas connaissance des origines et des noms des naisseurs ou propriétaires des poulains, mais uniquement de leur numéro de départ. Les concurrents n’étaient évidemment pas présentés par ces derniers, mais par des personnes recrutées par l’ANSF (Association nationale du Selle Français).

Le verdict fait de nouveau apparaître le succès des origines paternelles étrangères. Un verdict que l’on ne peut mettre cette fois au compte de l’influence de la mode pour ce type d’origines ; mais éventuellement peut-être de la mode pour des poulains plus légers, plus harmonieux et avec de la locomotion ? Affaire à suivre…Chez les femelles jeunes, 4 des 5 premières ont un père étranger ; chez les femelles âgées, seule la 3e ; Chez les mâles jeunes, les 6 premiers ; et chez les mâles âgés, 4 parmi les 6 premiers ! Quite Easy , holst (Quidam de Revel, sf x Landgraf I), qui semble effectivement transmettre du chic, de beaux bouts de devant et son élasticité, est le père de la 4e et la 5e des femelles jeunes, du 2e et du 6e des mâles jeunes, et des deux premiers des mâles âgés, dont le champion suprême. On trouve par ailleurs deux filles de Toulon (BWP, par Heartbreaker, kwpn) à la troisième place des femelles jeunes et à la troisième place des femelles âgées.

Comme un symbole, le champion des mâles âgés, désigné au final champion de France suprême 2008 (mâles et femelles confondues) des foals Selle Français… est un SF inscrit à titre initial puisque de père (Quite Easy) et de mère (Havanna, swb par Robin Z, han) tous deux étrangers ! Cet Urbino est né chez Maria Bonde, domiciliée à Paris et qui a confié sa jument en Normandie à Rémy Bourdais.Urbino bat, lors du verdict suprême, la championne des femelles (également championne des femelles âgées) Up Lady des Prés, fille de Quinoto du Bois Margot et Harmonie des Prés par Verdi, née chez Stéphane Vella (85).La championne des femelles jeunes est Unique du Manoir (Iowa, kwpn et Hélice du Manoir par Verdi), née chez Marc Rube (50).Le champion des mâles jeunes est Ufo de Nisi (Argentinus, han et Jonquille Chuquerie par Caloubet du Bois), né chez Geneviève Galy (69).