France Trait lance la dynamique
lundi 12 mars 2007

agriculture7-trait
Ph. Claude Bigeon

Avec plus de 600 000 visiteurs soit une augmentation plus que conséquente par rapport à l'an passé, le salon de l'agriculture a réalisé un "carton" et les "traits" y ont présenté beaucoup d'attraits

Créée en janvier 2004, France Trait est « née de la volonté des neuf associations nationales de race de chevaux de trait à se fédérer. Fruit d’un souhait commun de structurer le secteur de l’élevage du cheval de trait, France Trait agit pour et avec les races afin de promouvoir le cheval de trait français en France, mais également à l’étranger, explique-t-on dans cette association présidée par Pierre Pasdermadjian (président du syndicat de race trait de l’Auxois). Le salon de l’agriculture 2007 a été l’occasion pour France Trait de montrer que le cheval de trait pouvait avoir sa place dans la société moderne, pas uniquement dans une assiette, même si cette association est convaincue de l’intérêt du débouché viande pour la sauvegarde des neuf races de trait françaises (Ardennais, Auxois, Boulonnais, Bretons, Cobs normands, Comtois, Percherons, Traits Poitevins et Traits du nord).

Mardi 6 et jeudi 8 mars, plusieurs races étaient sur la carrière du hall 4 (qui accueillait cette année les chevaux) pour présenter au public les utilisations possibles : attelage de sport, attelage touristique, débardage, travail dans les vignes et dans l’agriculture biologique, entretien des espaces verts avec un outillage adapté à la traction animale, et même pourquoi pas randonnée… « Le but de France Trait est d’optimiser les débouchés actuels tout en cherchant à en trouver d’autres.

La réussite de ce projet est directement fonction de la capacité d’adapter la production aux demandes réelles de consommateurs actuels qu’ils soient utilisateurs de loisirs ou de compétition, professionnels de la traction animale ou consommateurs de viande chevaline, » explique–t-on chez France Trait qui n’oublie pas l’importance première de la communication et qui souhaiterait aussi harmonsier les actions des races pour simplifier les démarches (par exemple) nécessaires pour la mise en place des dossiers d’élevage. « France Trait est là pour soutenir la production de chevaux de trait de manière globale et apporter soutiens et conseils, » conclut son président.

Photos par Claude Bigeon