Guy Bideault, bénédictin des Haras nationaux !
mardi 22 mai 2001

A quatre ans de la retraite, écarté de la direction du Haras de Saint-Lô au moment de la mise en place du nouveau statut des Haras nationaux début 2000, Guy Bideault a retrouvé de quoi s’occuper.

C’est finalement le Directeur général de l’administration qui, constatant son domaine de compétence lié au monde du cheval et convaincu par sa proposition, l’a nommé chargé de mission pour inventorier et exploiter les archives des dépôts d’étalons. La qualité de son livre sur « Le dépôt de Saint-Lô à la fin du XXe siècle », sorti à l’automne, montrait bien ce que la méthode et la finesse de son esprit d’analyse lui permettra de tirer d’un tel amas de documents.