Jazz Band Courcelle a son quatuor !
mardi 16 juin 2009

cluny9-ansf-sunshine
Sunshine Merzé © Jean-Louis Perrier

Après La Roche sur Yon, Rosières aux Salines et Le Mans, c’est à nouveau un produit de Jazz Band Courcelle qui remporte à Cluny l’étape du concours de 3 ans qualificatif pour le national d’étalons.

Dans son fief de Saône et Loire, Yves Chauvin Président de l’ANSF pouvait se satisfaire de la bonne participation des éleveurs avec 49 mâles de 3 ans présentés, soit + 5% par rapport à 2008. Quelques éleveurs du Nord et de l’Est avaient choisi Cluny, mais majoritairement les poulains étaient issus de Bourgogne et des départements limitrophes. De leur côté les éleveurs ont apprécié l’organisation du rendez-vous, même si le sol de la nouvelle carrière aux pieds de l’enceinte de l’abbaye laisse à désirer. Le cavalier normand Jean-Luc Dufour membre du jury ANSF a noté la bonne homogénéité, sans cheval sortant véritablement du lot chez les 3 ans où 25 obtiennent une note globale supérieure ou égale à 6,50. Chez les 2 ans, quelques poulains semblent promis à un bel avenir. Mêmes impressions du côté des organisateurs de ventes, FENCES et NASH en prospection en terre clunysoise.

Le vainqueur Sunshine Merzé de l’élevage local de Jean-Michel Martinot est par Jazz Band Courcelle et Halfar, une Nimerdor qui a fait une bonne carrière avec Virginie, l’épouse de Jean-Michel. Il obtient son titre par ses performances à l’obstacle, plus que par son modèle (6,35). Monté, il est le seul à passer la barre des 8 avec 8,20 et partage la meilleure note en liberté avec Stane de la Pérouse, un solide Concorde appartenant à Isabelle Falconnet, 18e au général avec une note nettement moins bonne monté, 6,50. Les 6 suivants au classement général sont tous issus d’étalon étrangers avec un doublé pour Damiro B qui a été stationné plusieurs saisons au Haras National de Cluny. A la 2e place Saxo du Forez représente l’élevage ligérien de Caroline et Pierre Coyne. Sa mère Vicky de Cacharel est une fille de Nobel V. Ce solide alezan a obtenu les meilleures notes de modèle 7,46 et d’allure avec 8,62 mais n’a que 5,45 au saut en liberté. On revient à l’élevage Martinot avec Styx Merzé à la 3e place. Cette fois le croisement est sur une fille de Eyken des Fontenis et donne un cheval alezan foncé avec un joli bec, tout comme le 5e Shanane d’Emm, un produit de Lando dont la mère Elodie du Bourg a déjà donné Opale d’Emm, 3e du Championnat des 5 ans à Fontainebleau. Entre les deux s’intercale, un produit de Calvaro, Sunny d’Opheline avec une mère par Vas y donc Longane. La série des pères étrangers se poursuit avec Sun du Temple, un Cassini II, 6e avec la moyenne globale de 7,02 et un bon 8,30 à l’obstacle. Avec un 7 global et un très bon 8 aux allures, Siryus de Bavoz, un bai foncé avec beaucoup de sang et de chic, par Argentinus et une fille de Rox de la Touche conclue ce tir groupé des fils d’étrangers.

Les étalons étrangers font aussi un malheur dans le classement des 2 ans avec les quatre premiers issus de pères venant d’un stud book des pays voisins. A la 4e place Top de Fontaine est un produit du BWP Toulon et à la 3e Twisty, du Holstein Cardero alias Champs Elysés. Les deux premiers dépassent chacun largement la note de 8 à l’obstacle en liberté. Tinkasboy du Temple, comme son nom l’indique par le KWPN Tinka’s Boy est un solide bai présenté par le marchand Guy Martin qui pour sa première participation à ce concours d’étalon en tant qu’éleveur réussi fort bien. Ce cheval dont la mère Inkata Hogue est une Quidam de Revel a fait preuve de beaucoup d’énergie et de force. Le premier, Tiptop de la Byche, est un cheval très harmonieux dans son modèle, doté d’une jolie robe alezane avec des crins lavés. Mais c’est surtout à l’obstacle qu’il a impressionné juges et public, répétant des sauts parfaits en haut des cannis du rond d’Havrincourt ! Il obtient la moyenne globale de 7,83 avec 9,40 à l’obstacle dont deux 10 dans les notes intermédiaires. C’est un fils du holstein Calvaro avec Espiègle d’Authieux, une Surcouf de Revel bonne gagnante en CSO.