L’ANSF poursuit sa sélection à Verquigneul
mardi 08 juin 2010

Verquigneul10 - Ulixe
Ulixe et Lefebvre, Aubertin, Lesage, Guiot // Photo: V. Lecocq

Une nouvelle journée de qualificatives ANSF pour les candidats étalons selle français de 2 et 3 ans a eu lieu au Parc Régional de la Loisne, chez le Président de l’AECCP Bernard Lesage.

Une soixantaine de candidats s’est présentée au jury sous une chaleur écrasante qui n’a sans doute pas facilité la performance de ces très jeunes chevaux ce jour là, particulièrement sollicités. Les deux catégories, deux et trois ans, sont remportées chacune par deux chevaux nés du croisement d’un étalon holstein et d’une jument issue d’une souche française très confirmée.Non content d’avoir déjà très bien figuré à Rosières aux Salines trois jours plus tôt, l’élevage champardennais avait encore quelques cartouches en réserve.

Chez les deux ans, le poulain bai déjà très accompli que présentait Jean Lefebvre (08) a largement dominé la section, remportant les meilleures notes dans chacun des ateliers, une moyenne de 8.23, et notamment un 9/10 à l’obstacle en liberté, sa prestation ayant été applaudie. Ulixe est un fils de Contendro holst et de Rassilia Ixe par Hélios de la Cour, elle-même fille de la belle Juliana Ixe, qui fut en son temps Elite à 5 ans, puis à 6 ans. Bonne journée pour Monsieur Ixe qui classe aussi un fils de la même Juliana chez les trois ans, Tonixe ( Diamant de Sémilly).A la seconde place, avec 7.55 de moyenne et aussi un bon comportement à l’obstacle, on trouve Ugo du Marquet, poulain régulier, fils de Mylord Carthago et Kandie des Etisses par Le Tot de Semilly, à M. Hervé Lambert (60). Il devance Ucello de Toscane, produit de Jeff d’Or et Fanny du Murier que présentait M. Aubertin pour la SCEA du Vieux Noyer (51), noté 7.30. Ucello est frère utérin des grands gagnants Jadis et Karla de Toscane. Le quatrième poulain à atteindre une moyenne supérieure à 7 est l’alezan crin lavé très souple à l’obstacle, Ulove des Charmes (Calvaro holst et Eurydice par Laudanum) à Pierre Dorchies, née d’une bonne gagnante régionale, sœur des excellents gagnants Batyphole, Klassephole, …

Chez les trois ans, le vainqueur, auteur aussi d’une belle prestation à l’obtacle, est Thétis de Beauval présenté par Daniel Riquiez (80). Cet alezan énergique, fils de Corland holst et Galante de Beauval par Univers d’Elle est peut être le nouveau porte flambeau d’une souche purement picarde, qui compte déjà de sérieuses références, tels Prestyge de Beauval, ISO 175, grand gagnant avec P. Rozier ou Gazelle de Beauval, ISO 163 avec A. Roguet, CSI pour la Suisse. Il se détache de Tzar de Courtenain (Sandro Boy et Séraphine II par Nelfo du Mesnil) à Anne Rasztar (77), noté 7.11 et du grand Tam Tam de Semilly (Diamant de Semilly et Julia de la Sapaie par Galoubet A) né chez Richard Levallois, appartenant aujourd’hui au belge Bernard Demets, noté 7.03. La meilleure note à l’obstacle, un 8.85, a été obtenu par Trésor de la Saulx (Narcos II et Ishtar de Brêve par Quidam de Revel), 4e du classement avec une note moyenne de 7.01. Seuls quatre poulains atteignaient une moyenne supérieure à 7, dans un lot peut être un peu inférieur en qualité à celui des deux ans.

Côté origines, ce concours était l’occasion de voir plusieurs Luccianno, avec des niveaux de préparation très différents, et aussi, les premiers produits d’un autre étalon « régional », Norton d’Eole, au nombre de trois chez les deux ans.