L’UNIRE : Les Italiens présentent leurs chevaux
vendredi 05 décembre 2003

salon-unire cheval
Ph. C.F.

L’Union Nationale pour le Développement des Races Chevalines italiennes dépend du Ministère italien de l’Agriculture et est en fait un vrai Ministère du cheval chargé de la gestion des races de selle et de courses.

Pour la première fois au Salon du Cheval, le stand de l’UNIRE s’est vite fait remarquer par l’originalité et la beauté des immenses photographies servant sa promotion : cadrage insolite, harmonie de blancs et de noirs, attitudes singulières de l’homme face au cheval, maquette épurée, ces photos illustrent un sens artistique inattendu pour le sujet. Dans les boxes, une vingtaine de chevaux représentent six races italiennes. La vedette est sans doute l’immense Maremmano, dont l’un des sujets, un étalon vraiment noir est déjà une star, puisque Zorro- c’est son nom- figure parmi les « plus beaux chevaux du Monde » de Yann Arthus Bertrand, avec son naisseur propriétaire Miriano Manciati. Le cheval « agricole » italien, une race de trait, est également présent, ainsi que l’élégant Murgese, de la région des Pouilles, idéal cheval de loisirs, de selle et d’attelage léger, le petit Bardigiano, très rustique et endurant, le cheval de selle italien, qu’ont amené les élèves de l’Ecole Forestière, et le Haflinger originaire de Avelengo, ville du berceau de race dans le Tyrol italien. Pour cette première à Paris, l’UNIRE est d’ores et déjà satisfaite des nombreux contacts établis et prévoit de revenir l’an prochain accompagné de races asines italiennes. Comme en France, l’équitation de loisirs et l’agro-tourisme connaissent un réel engouement, et, par conséquent l’intérêt pour ces races de chevaux progresse également.