L'art du maréchal ferrant
vendredi 03 décembre 2004

salon4-maréchal
Ferrure

Le salon propose grandeur nature, des démonstrations de ferrage par un maréchal ferrant de l'UFM.
Situé à l'entrée du hall 4, prenez le temps d'admirer son travail.

Le maréchal ferrant est un artisan indispensable dans une écurie, toutes les 6 à 10 semaines, ce professionnel intervient auprès de votre cheval pour une séance d'environ 1h, voire 1h15.Ce métier difficile mais indispensable repose toujours sur les fondamentaux originels. Il a peu changé malgré de nombreuses évolutions, mais aucune n'a été une révolution pour la profession.

*La première étape consiste toujours à ôter les fers usés et à les observer pour comprendre comment ils ont travaillé. Le maréchal utilise beaucoup son oeil pour jauger le travail qui a été fait et celui qu'il va devoir accomplir. La bonne appréciation s'acquiert par la formation mais aussi par l'expérience.*Une fois l'analyse effectuée, on lui coupe les ongles qui ont poussé, ce qui s'appelle le parage de la corne excédentaire. Ensuite on s'attaque au limage de la sole, de la fourchette et de la paroi. Ce travail est très important pour acceuillir le futur fer.

*La préparation du sabot faite, le maréchal chauffe son fer à la forge afin de le mettre à la forme du sabot. Cet ajustage effectué, l'acier est plongé dans un seau d'eau pour être refroidi puis posé sur le cheval. Pour le fixer, le maréchal utilise des clous qui entrent dans la paroi. C'est le brochage. Les clous sont ensuite coupés et rivés pour maintenir le fer et éviter au cheval et à son cavalier de se blesser.

Ce travail sera répété à 4 reprises en sachant que chaque pied a sa propre spécificité. Le maréchal ferrant qui ne connaît pas un cheval a besoin en règle générale de 3 ferrures pour analyser l'usure des des nouveaux fers et des problèmes qu'ils peuvent entraîner dans la locomotion du cheval. En effet, on oublie trop souvent que leur travail repose sur de l'observation et qu'ils ne vivent pas avec votre cheval. Ainsi, un dialogue entre le maréchal et le cavalier est très fructueux pour faire du bon travail et éviter des désagréments.