Le Néerlandais Andrew Hefferman en tête avec un Selle Français
vendredi 19 octobre 2007

lion7-heffernan-newton
Andrew Heffernan et Newton de la Love (Rosire) - Ph. Les Garennes

« A six ans, c’est comme un concours de modèles et allures. On recherche chez les chevaux en premier une belle attitude, et une certaine harmonie dans les mouvements. En gros, il faut qu’ils se présentent bien, parfaitement déliés, et qu’ils montrent ou essayent de montrer qu’ils font leur travail dans la bonne humeur… »

Ainsi expliquée, par Serge Cornut, on peut comprendre bien mieux, la performance du trio de tête au classement provisoire du Mondial des six ans soit Andrew Hefferman et son partenaire Newton de la Love, Franck Ostholt et Quite Easy, et Camille Piat avec New de la Berchère classés dans cet ordre aux trois premières places du provisoire La jeune Dijonnaise, Camille Piat, n’a pas d’ailleurs laissé le public indifférent. « Camille et son partenaire, ont effectué un superbe travail, très harmonieux, où tout était parfaitement huilé. On a pu remarquer que tout en étant à l’écoute, le cheval était heureux… », poursuit Serge Cornut Et l’on peut en dire autant, avec peut être un peu plus de justesse dans le tracé, de l’Allemand Franck Ostholt, ou encore du néerlandais Hefferman. Ce dernier pilote un cheval,.né en France et plus précisément à Précégué, chez Mme Marie-Thérése Baudequin. Newton de La Love n’est rien moins que le champion des 5 ans 2006 sous la selle d’Amélie Billard et il s’est classé avec son nouveau cavalier qui porte les couleurs Hollandaises, mais qui vit depuis l’âge de douze ans en Grande-Bretagne, à la seconde place du CIC* une étoile de Gatcombe .

Côté Français, on enregistre avec plaisir le bel accessit de Camille Piat. A vingt et un an, la cavalière qui poursuit des études de Biologie Cellulaire, découvre en fait le haut niveau avec le cheval de Mme Juker, New de la Berchère. « C’est un cheval qui est très propre en dressage, et sa performance ne m’étonne pas. Pour demain sur le cross, par contre, je ne connais pas ses limites. Jusqu’ici, nous avons couru des épreuves qui n’excèdent pas six minutes ,mais qu’en sera-t-il avec deux minutes de plus,"… interroge la cavalière…. ! "Et puis cette foule qui est attendue et que l’on m’a annoncée très importante, ne va-t-elle pas perturber mon cheval… ?" Beaucoup de questions et d’interrogations donc, pour Camille et son partenaire.

Le classement provisoire des 6 ansPhotos par Les Garennes