Le TREC attelé, tout le monde s'y met !
mardi 21 juin 2005

trec attele-podium2005
Ph. FFE / DL

Du 17 au 19 juin, le site fédéral de Lamotte Beuvron accueillait pour la première fois le championnat de France de TREC en attelage. Une première pour cette discipline mais par pour le TREC monté qui y est présent chaque année lors du championnat de France des clubs.

C’est d’ailleurs une partie des difficultés déjà installées sur ce site qui a permis de réaliser un PTV (2100 mètres) à seize difficultés dont un remiser assez délicat. Le POR de 9 kilomètres tracé par Ken Poste qui ne participait donc pas cette fois-ci a profité de la fraîcheur de la forêt toute proche en ce week-end où les concurrents ont dû aussi faire face à une chaleur écrasante.

Le niveau monte globalement et le nombre de participants aussi. De soixante et un participants en 2004 à Olhain, Lamotte Beuvron a enregistré soixante-quinze participants avec une grosse participation des traits (dix-neuf équipages). Ken Poste avait montré l’exemple les années précédentes en participant aussi au championnat de France de TREC attelé en parallèle de la saison monté et en remportant un titre. Le voilà copié par Thierry Maurouard, l’entraîneur national de TREC. “ C’est sur un concours de circonstances que je me suis retrouvé engagé sur ce championnat de France de TREC en attelage, commente ce BEES1 qui a pratiqué l’attelage pendant plusieurs années, il y a une vingtaine d’années de cela. Au départ c’était un peu un pari lancé avec Jean de Chatillon. Nous avons débourré à l’attelage, Apache Royal son ancien cheval champion du Monde et Tristan Gracient est venu me groomer. ” Un pari qui s’est converti en victoire à un cheval. Il faut dire que cet équipage était plutôt expérimenté avec un cheval très bien dressé (changement de pied, passage, piaffer), un meneur qui a aussi tourné en CSO et un groom champion du monde de TREC monté. Bref, c’était une vraie « dream team » ! D’autres cavaliers du groupe France de TREC monté se sont aussi piqués au jeu comme Olivier Gradwhol, Gaël Valleys et d’autres habitués des nationales comme Nicolas Godard et Stéphane Baillif qui lui, n’en était pas à son coup d’essai. Jean de Chatillon, un meneur d’expérience était aussi engagé pour la première fois comme pilote. Mais, il a joué de malchance. Un gros renversement sur une difficulté en dévers et tout le monde à terre. Examiné Jean de Chatillon craignait un problème aux vertèbres. Mixte entre le TREC et l’attelage, le TREC en attelage fait des émules.

Par catégorie (meneur, groom, équidé, région)1 poney : 1 Frédéric Lignier, Dominique Lignier avec Tonerre (Nord Pas de Calais) 433 pts ; 2 Laurence Bourdin, Gérard/Odile Levy avec Isis de Lunesse (Poitou-Charentes) 428 pts ; 3 Michel Jeaux, Betty Gendronneu avec Mandarine du Val (Poitou-Charentes) 414,5 pts.Trait : 1 Eric Martin, Nicolas Godard avec Heure de Mai/Florentine (Limousin) 450 pts ; 2 Hassen Ellouz, Patrick Olivier avec Mirabelle de Tille (Poitou-Charentes) 436 pts ; 3 Bilitis Puccinelli, Amélie Van de Woestyne avec Kick de Sauvigny (Bourgogne) 431 pts.1 cheval :1 Thierry Maurouard, Tristan Gracient avec Apache Royal (Bourgogne) 467 pts ; 2Albéric Devaux de Chambord, Magali Mac Clenihan avec Excel (Auvergne) 455 pts ; 3 Claire Itier, Olivier Gradwohl avec GBG Sonny Shanon (Auvergne) 431 pts.Paire d’équidés : 1 Sophie Simonet, Jérôme Dubouis avec Denver des Clos/Fabien des Clos (Limousin) 436 pts ; 2 Stéphane Baillif, Stéphanie Launay avec Eliot/Héliot (Bretagne) ; 3 Michel Auriault, Sylvie Vouche avec Twyford Camilla/Twyford Sandra (Poitou-Charentes) 421 pts.Attelage à deux rangs : 1 Daniel Reneaume, Caroline/Cécile/Clémentine Ronne avec Flora, Hnady, Kalin et Ambre (Poitou Charentes) 444 pts ; 2 Philippe Fringand, Claude Parisot, Biane Lorandini avec Vanille, Java, Jolie, El Douro (Lorraine) 384 pts ; 3 Dominique Ganiere Dubois, Marc Dubois/Sophie Berranger avec Comanche, Idéal, Cheyenne et Haïkaï (Rhône Alpes) 339 pts.Par régions1 Poitou Charentes 2154 pts2 Rhône Alpes 1731 pts3 Nord Pas de Calais 1727 pts