Les Fences font leur sélection
vendredi 19 mai 2006

fences-marlieux
Ph. J. Alligier

Le mercredi 17 mai la tournée FENCES a fait étape à Marlieux dans les installations d’Hubert Bourdy. L’occasion d’avoir une idée à mi parcours sur ce que les acheteurs pourront découvrir à l’automne prochain.

La tournée des associés Fences sélectionnant les chevaux présentés sous le feu des enchères du 30 août au 2 septembre ainsi qu’au Marché Fences du 10 au 12 novembre a débuté le 2 mai et se poursuit jusqu’au 15 juin. A l’occasion de la 10e étape (il en reste 9), Arnaud Evain nous a livré quelques impressions : ‘’ Nous avons déjà recruté de très bons sujets, en majorité des chevaux étrangers. Cela s’explique par le début de notre circuit dans le Nord et l’Est. Nous allons ensuite étoffer notre catalogue en SF avec les étapes sur les concours étalons. Au final nous pensons avoir 1/3 d’étrangers pour 2/3 de SF. Nous préparons aussi un catalogue de poulinières aux origines très tendance avec une forte délégation étrangère. ‘’ Côté origines, on retrouvera quelques valeurs sûres comme Clinton, Heartbreaker, Parco, mais aussi quelques valeurs montantes comme Chellano Z ( Contender et une fille de Cor de la Bryère). A Marlieux c’est une fille de Casario (Caretino) qui a été remarquée. Parmi les 2 ans, les FENCES annonce déjà un frère de Clinton et un très bon Diamant de Sémilly avec une mère par Laudanum. Une quinzaine de foals devraient être présentés en septembre, un peu moins en novembre pour le Marché Fences. Le passage en Rhône-Alpes a été l’occasion de recruter le premier poulain, un fils de Baloubet du Rouet avec une mère holstein dont la souche a produit les gagnants en CSI Fleur Z et Come On, compagnon de compétition de la Princesse Haya.

A mi parcours Arnaud Evain affichait une certaine satisfaction : ‘’ Nous avons tendance à dire ça chaque année, mais nous voyons de plus en plus de chevaux de qualité. Certains manquent un peu de modèle mais sont de très bons sauteurs et seront très intéressants pour les ventes de novembre. La simultanéité des JEM d’Aix la Chapelle avec les ventes de septembre a des inconvénients mais aussi des avantages : Certains de nos acheteurs ne seront pas là et au téléphone il y a moins de stimulation. En revanche nous ne sommes pas en même temps que les finales des Jeunes Chevaux allemands ce qui nous permet de recruter vers la clientèle qui fréquentait habituellement Warendorf. Nous allons adapter notre sélection en ce sens. ‘’