Les britanniques gardent la tête
vendredi 17 octobre 2008

lion8-fox pitt
William Fox-Pitt © André Lagarde

Les Britanniques sont là et on tenu le faire savoir. Chez les jeunes chevaux de six ans, ils occupent même les première et troisième places de l’épreuve à l’issue du dressage.

Dés la première journée d’ailleurs, William Fox-Pitt en selle sur Oslo, a marqué le premier test, amenant son partenaire sur la première marche du podium. Le partenaire du cavalier Britannique, qui d’ailleurs n’est autre qu’un selle Français, a particulièrement impressionné, non seulement le public présent , mais aussi le Jury lors de sa reprise . Avec un total de -36,40 pts, le grand cavalier Britannique, devance l’Allemand Kai Rüder en selle sur Saaten –Unions Charlie Weld, et sa collègue Britannique Pippa Funnell. Une sacré performance, pour les deux cavaliers d’Outre Manche et notamment pour William Fox Pitt. « C’est une belle satisfaction. Oslo, a vraiment fait ce que j’attendais de lui. D’habitude, il a quelques difficultés à conserver sa tête fixe et a tendance à bouger les épaules. Aujourd’hui par contre il a su rester sage. C’est un cheval que j’estime beaucoup et qui devrait nous apporter de belles satisfactions. » Avant de trouver à la sixième place le meilleur Français, pour l’instant Nicolas Touzaint avec O’Ryon de Cazeneuve, qui s’est dit assez satisfait de la prestation de son protégé, on notera l’excellente place de deux autres grandes cavalières, Sara Algotsson la Suédoise, qui monte Sollozo, occupant la quatrième place au provisoire, et Lucinda Frédéricks l’Australienne, avec R.Lillibet et qui se retrouve cinquième du provisoire.

Chez les sept ans, après une première journée où Pippa Funnell avec Redesigned occupait la tête , c’est une autre Britannique, Ruth Edge, qui mène avec Nick Of Thy ME avec -33,5 , la seconde place revenant au Suédois Malin Larsson avec Walter Von Der Vogelweide, et la troisième à Michael Jung (Ger) l’inévitable Allemand, toujours bien placé, grâce à un dressage parfait.

Bref, il faut aller jusqu’à la cinquième place pour trouver le premier couple tricolore, Didier Willefert qui pilote sur cette épreuve des sept ans, Nessie de Preuilly, Derrière Willefert, on retrouve un autre militaire, Thibault Valette avec Nuit Etoilée d’Illon. Mais comme on peut s’y attendre, la vérité d’aujourd’hui, ne sera peut être pas celle de demain ou les deux parcours de cross pourraient réserver quelques grosses surprises, et modifier les résultats de ce premier test.