Les étalons en vedette à La Roche sur Yon
mardi 03 mars 2009

equigenetics9-olivi
Olivi © Anne Fougère

La version 2009 d’Equigénétics, fruit de la nouvelle coopération entre le Poitou-Charentes (Henri Brugier) et le terroir vendéen (Philippe Poiraud), a clôturé avec panache le tour de France des étalons au Haras de la Vendée (La Roche sur Yon).

Pour un coup d’essai,chacun s’accorde à dire qu’il fût une belle réussite qui permettra d’ores et déjà d’envisager avec quelques corrections la version de 2011, nos deux coorganisateurs ayant confirmé le principe d’alternance avec Poitiers.

Les éleveurs de l’Ouest qui ne s’étaient pas déplacés à Saint Lô se sont retrouvés en très grand nombre (environ 4 500 visiteurs sur deux jours selon les organisateurs) sous le vaste et lumineux « tivoli » dressé sur la carrière au cœur du Haras. L’affluence fut bien répartie sur les 2 jours et le public put à loisir observer ces sires en piste ou en boxe. « Les éleveurs ont besoin de s’informer sur la qualité des étalons actuels en les observant et en échangeant avec les étalonniers, mais aussi en partageant leurs expériences personnelles » nous dira Philippe Poiraud (Président de l’ACS Vendéen).

En la matière, ils n’ont pas été déçus car ils ont pu voir les Olympiques Jaguar Mail, Dollar de la Pierre, Dollar du Murier, Epsom Gesmeray…, le charismatique Orlando, les chics Rissoa d’Ag et Olivi, le sculptural Cokpit, le superbe Opéra d’Or, les puissants Quartz de Talma et Nouba de Batilly, les vedettes Jarnac et Lamm de Fétan, les prometteurs Pépito Landais et Qlassic Bois Margot, pour ne citer que ceux là parmi les 107 étalons présents sur le site du conseil général de la Vendée qui a fortement soutenu cette manifestation au cœur de son territoire.

Elément important, le programme informait du stud-book d’approbation de chaque étalon et, dés l’an prochain, le règlement de la SHF concernant les protections sera appliqué « afin que la présentation de quelques étalons avec des artifices, agissement d’une minorité, ne mette le doute sur l’ensemble de la profession » nous précisa Henri Brugier.

Les éleveurs devenus fidèles à cette manifestation qui rythme la saison d’élevage se sont déjà donnés rendez vous pour l’an prochain à Poitiers.