Libres et heureux !
lundi 31 août 2009

GS9-CL-gouverneyre-csar
Csar de Fuyssieux (Casario) et Olivier Gouverneyre © Béatrice Fletcher

Ils ou elles s'appellent Romance du Clos, Quelle Star la Carte, Quirès du Neipo, Pamplemousse de May ou Csar Fuyssieux, ils sont les premiers vainqueurs de Fontainebleau dans les différentes catégories des cycles libres. ITV de Jérôme Labrunie et Thomas Lacroix

Tout le monde avait été logé à la même enseigne par les chefs de piste Raymond Lechauve et Bertrand de Montfort, à savoir des parcours avec une seconde phase au chronomètre.Parmi les 42 quatre ans (sur 97) admis à courir la finale, pas d’incident majeur à signaler malgré un double et un ou deux virages un peu serrés. Outre la timidité de certains face aux dimensions du terrain et à ses dénivelés, le chronomètre, aura sans aucun doute rempli sa fonction de sélectionneur, provoquant de nombreuses fautes aux obstacles par excès de zèle et manque de contrôle dans les abords.Au final, sur les 14 sans fautes, c’est la fille d’Impérial d’Herbiers (et Duchesse du Clos par Océan Rouge) Romance du Clos qui l’emporte en 26.09, sous la selle de Ludovic Guerton, son naisseur et propriétaire, agriculteur et éleveur amateur en Vendée, qui se félicite d’ores et déjà d’avoir dans ses écuries une pouliche de l’année issue des mêmes souches. Une continuité dans la réussite pour cet éleveur passionné qui avait déjà monté Duchesse en finale du cycle libre voilà quelques années. A la seconde place, Rival Remehan, hongre produit de Le Condéen, (et Dune de Fontenay par Tams du Plessis HN) piloté par son jeune cavalier de 16 ans, Baptiste Bohren, basé en Champagne Ardennes, à qui plusieurs propriétaires font déjà confiance malgré son jeune âge pour monter leurs chevaux en compétition. Troisième au classement final, Riverdell du Bourg , fille de Espoir Brécéen (et Flau par Quick Jumper II HN) montée par Laura Copine, jeune bachelière basée en Champagne Ardennes, propriétaire depuis l’âge de 2 ans de sa jument qui observait que « pour gagner il fallait vraiment galoper ».

Parmi les 40 cinq ans 1ère année qui couraient sur le même parcours que leurs cadets, un total de 11 sans fautes, que rejoignaient au classement les plus rapides des quatre points. C’est Quelle Star La Carte ( Eyken des Fontenis) qui met tout le monde d’accord au chronomètre grâce au pilotage de Romain Tichit, qui s’entraîne dans son propre centre équestre en Auvergne à Lezoux, près de Clermont Ferrand. Tout se passe en famille et entre amis pour ce pur amateur, serrurier de son état, qui a trouvé sa jument chez son ami Jérôme Debas-Montagner, ex cavalier de l’équipe de France associé notamment à Idem de B’Néville, qui lui donne quelques conseils. A la seconde place Quiera la Jousse, fille de Obéron du Moulin, montée par Jan Pierre Dorckel , pharmacien et éleveur amateur à la tête d’un cheptel d’une douzaine de chevaux à la Roche sur Yon en Vendée. Troisième de cette catégorie, Qualisto de la Dore, fils de Kaolin d’Elle HN propriété de son cavalier Nicolas Teisseydre, amateur lui aussi installé à Clermont Ferrand.

Les choses se corsaient nettement en début d’après midi avec des cotes remontées à 1,10m, avec un obstacle de plus, une rivière (généreusement appelée) et un triple. Sur les 43 à prendre le départ, un total de quinze sans fautes départagés par le chronomètre. Parti en 8ème position de l’épreuve, c’est le jeune cavalier Thomas Lacroix qui devait prendre la tête des opérations avec son fils d’Obéron du Moulin Quirès du Neipo pour ne plus la lâcher, avec un chrono de 29.44 qui ne laissait aucune chance aux 36 prétendants au titre. Thomas, 18 ans, le précise « Je ne monte pas tout le temps à ce train là, mais là il fallait avancer pour gagner." Son complice de toujours, né à Dangeul dans la Sarthe chez son père, a répondu présent avec enthousiasme au seul cavalier qu’il n’ait jamais porté sur son dos. Second à presque 2 secondes, Quidélio et Nicolas Torrès, suivis de Quidam de Lolif associé à Nais Fouga.

ITV de Thomas Lacroix

 

Plus l’après midi avançait, plus les tours devenaient techniques, et plus le nombre de sans fautes se réduisait. Chez les 36 chevaux de 6 ans (2ème année), seuls cinq réussirent à boucler le tour sans pénalités, Pamplemousse de May (Tain du Banney) et son cavalier Jérôme Labrunie infligeant à ses poursuivants presque trois secondes d’avance. Son dauphin Pilane de Miller, pilotée par

ITV de Jérôme Labrunie

A observer le magnifique sans fautes de Philephole monté par Christophe Maquet, premier à partir, on aurait pu imaginer que le parcours était facile. Il n’en fut rien, puisque seul un autre couple devait franchir la ligne d’arrivée sans pénalités. Deux sans fautes et des scores assez lourds, et c’est Csar de Fuyssieux (Casario) piloté par Olivier Gouverneyre qui s’adjuge le titre 2009 avec presque trois secondes d’avance. Propriété de ses parents, Csar a été acheté à l’âge de trois ans, et poursuit sa carrière en cycle libre avec succès, puisqu’il était déjà 6ème à la finale des 5 ans en 2008. Olivier, propriétaire d’une entreprise de carrosserie, élève et travaille quelques chevaux pour le plaisir. Pour lui, le parcours n’était pas très gros mais assez piégeux. Pour Christophe Maquet, le parcours n’a pas semblé compliqué. « Quand on a un bon cheval, ça facilite les choses ».

Résultats détaillés