Pas de petit bois pour Nectar des Forêts !
dimanche 07 septembre 2008

GS8-hurel-nectar
Jérôme Hurel et Nectar des Forêts HN © Agence Albran

Si les deux parcours de la finale du championnat des 7 ans ont occasionné de sérieux changements dans le classement, Nectar des Forêts est resté solidement accroché à la tête terminant le périple sans la moindre faute. Interview de Jérôme Hurel

L’oxer sur bidet en 3 de la première manche a occasionné de nombreuses fautes. Lauterbach (Landor S) faisait partie de ses ‘’ victimes’’. Avec une autre faute en fin de parcours, Philippe Rozier décidait de ne pas prendre le départ de l’ultime parcours. Le très styliste Norway de la Lande (Narcos II) était aussi pénalisé de deux faute puis une nouvelle en seconde manche. Deuxième au provisoire avec la très appliquée Natacha Delaunay, Cédric Angot perdait toute chance avec un parcours à trois fautes pour la fille de Cumano.

Cette hécatombe a profité à une autre fille de Cumano, la puissante grise Nereides confiée par son éleveur de la Manche Patrick Gourdin à Jean-Luc Dufour qui prend la 2e place du classement général. Néréides a déjà eu un produit de Kannan, à voir en 2009 sur les 4ans, et a cette année un transfert d’embryon de Diamant de Sémilly.

Nice de Prissey qui n’a pêché que sur le parcours de vitesse, conclue au 3e rang avec Alexandre Sueur. Né dans l’élevage bourguignon de Marie-Thérèse Loichet, ce fils de Rosire HN est plus typé par son père de mère, le pur sang Amarpour.

Au pied du podium avec Neptune du Chalet (Royal Feu), le lorrain Simon Delestre classe également au 7e rang la puissante Nobless des Tess, encore une fille de Cumano. Les juments étaient décidément à l’honneur avec en 6e position la spectaculaire fille de Shogun II, Nuidivine montée par Jérôme Chartier, derrière le puissant Baloubet du Rouet Number One d’Iso.

Jérôme Hurel ne tarit pas d’éloge sur l’étalon que les Haras Nationaux lui ont confié depuis le début de la saison : ‘’ Cela doit bien faire deux mois qu’il n’ a pas touché une barre ! Il a vraiment un caractère en or, à la maison quant on le met au paddock même s’il y a une jument pas loin, il préfère brouter !’’ Fils de Diamant de Sémilly et Junte des Forêts par Super de Bourierre, Nectar des Forêts HN n’a manqué aucune des finales de la Grande Semaine jusqu’à l’an dernier sous la selle de son éleveur Fabrice Paris avec lequel il terminait 3e des 6 ans.

résultats détaillés des 7 ansPhotos par www.albran.fr