Public record pour la 8ème édition d'Equisud
jeudi 01 novembre 2007

equisud7-marechalerie
Ph. F. Chevallier

Selon Béatrice Garnier, organisatrice du salon du cheval Equisud, la 8ème édition a attiré plus de 60000 visiteurs, soit 20 % de plus que l'année précédente.

Un succès sans doute dû à une augmentation constante de programmation de concours avec l'arrivée du concours national ECAHO mais aussi le concours de maréchalerie.

En effet, cette édition 2007 a accueilli de nouvelles disciplines plaçant ainsi Equisud à la tête du nombre de concours et de chevaux accueillis dans un salon. A noter, parmi les nouveaux concours, le concours national ECAHO de modèles et allures. Un hall a été intégralement dédié aux pur sang arabes et la princesse Alia Hussein al Saleh de Jordanie -juge international du concours modèles et allures- a fait l'honneur de sa présence lors du salon.

Ce concours a été organisé sous l'égide de l'ACAP ( Association du Cheval Arabe Provence) France et de l'ECAHO (Organisation Européenne du Pur Sang Arabe) et réservé aux purs sangs arabes Français et classé National C. Il a ainsi permis aux élevages français de présenter leurs plus beaux spécimens au public du Salon du cheval de Montpellier. Présentés en main, à l'arrêt puis au trot sous le regard expert de trois juges nationaux et internationaux les chevaux ont été répartis en classe d'âge pour les mâles et les femelles.Résultats:Champion junior femelle: Bleuenn MelinChampion junior mâle: KilimageChampionne senior femelle: VassiliaChampion senior mâle: Mahalim Ibn Hallim

Nouveauté également au salon; l'arrivée des maréchaux-ferrant. Qui vont désormais offrir leurs performances, côté esthétique et technique au public,en organisant (amicale des maréchaux-ferrant du Languedoc) leurs concours lors du salon.Cinq épreuves ont été disputées avec 2 types de catégorie, intermédiaire et open (candidats classés dans les concours internationaux). Les épreuves de Forge Pro et novice où les concurrents doivent forger 2 fers métalliques. L'épreuve de forge sur ordonnance pro, très réaliste elle s'appuie sur une ordonnance d'un vétérinaire pour une ferrure orthopédique. Pour l'épreuve de forge artistique, les concurrents doivent forger un animal imposé en temps limité. L'épreuve de speed forging pro, ne récompense pas le plus rapide des candidats mais c'est la qualité du travail qui est jugée en temps limité. Enfin, les épreuves de ferrure pro et novice ont conclu ces performances sous le regard de 2 juges aguerris et vigilants, Mathieu Deltroix, maréchal ferrant qui a été champion de France et de Sirieux Gilles enseignant en maréchalerie.

Photos Florence Chevallier