Rencontre avec Mario Luraschi
lundi 11 décembre 2000

Mario Luraschi vignette
Mario Luraschi

Mario Luraschi avait promis de passer sur le stand de cavadeos.com et il l’a fait…Le dernier jour du salon, dimanche à midi, l’indien a fait son apparition…et avec lui, son public, ses fidèles… ses admirateurs et tous les fans de ce cascadeur de l’impossible.

A peine était-il arrivé sur notre stand que le public de Mario Luraschi a pris place pour découvrir ou mieux connaître ce maître incontestable et incontesté du cheval au cinéma. On le savait, selon Mario tout est possible pour le cinéma, tout est possible avec ses chevaux de cinéma, ses chevaux cascadeurs.A 52 ans, Mario totalise aujourd’hui près de 300 films à son actif. Soit plus de 2500 chutes de cheval, 680 cabrés retournés (chute arrière !), sans compter toutes les cascades imaginées par des producteurs de cinéma en mal de sensations fortes.Mario a tout fait ou peut tout faire avec ses chevaux…Et voilà sans doute pourquoi ce grand monsieur fait tant rêver petits et grands.

Dans ses écuries, Mario Luraschi compte pas moins de 30 chevaux « prêts à tourner », cela veut dire qu’ils ont été dressés et qu'aujourd'hui, ils peuvent sur un tournage, devant les caméras, s’exécuter aux désirs les plus audacieux d’un cinéaste, juste devant la caméra. Mais en plus, Mario a aussi dans ses écuries d’autres chevaux qui demain seront prêts, car dans le spectacle comme dans le sport, il faut penser à demain et assurer la relève. Actuellement, Mario a 6 « jeunes » en préparation, et une quinzaine de chevaux à la retraite, eh oui ! Le cascadeur garde ses chevaux et leur assure une retraite confortable. Mario aime à dire que les vieux chevaux doivent être rentrés la nuit…Comme quoi, on peut être un homme de cheval et avoir des sentiments.

Parmi le public nombreux sur le stand, une question revient souvent, la peur ! Comment réaliser l’impossible sans avoir peur ? Mario explique que la peur est un réflexe. Ensuite, il existe selon lui des degrés, il faut savoir reconnaître ce que l’on peut faire et ce que l’on ne peut pas faire. Mario confie même qu’il y a des cascades qu’il refuse de réaliser ! Mais très vite le cavalier de l’impossible se reprend et tente d’expliquer que dès lors que l’on possède la technique, on a moins peur. Toutefois, il convient de rester conscient de ce que l’on fait. Enfin il ajoute : « Une cascade, c’est 70% de savoir-faire et 30% de conscience », sous-entendu, jamais d’inconscience. Enfin, ça c’est lui qui le dit, car parfois, reconnaissons qu’il réussi à faire peur à tout le monde, tant les risques semblent considérables. Mais visiblement Mario connaît bien son sujet car après tant d’années, il n’a connu qu’une mauvaise chute, et encore ce n’était pas vraiment de sa faute, il s’est fait marcher dessus.

Sur le plateau de cavadeos.com, Mario tient son public en haleine. Notre speaker officiel, Christian Delâge, lui demande alors si bientôt on aura la chance de lire les récits inédits de toutes ces aventures exceptionnelles. Mais Mario n’y tient pas, il considère qu’il faut laisser au cinéma sa part de rêve et ne pas tout dévoiler. En revanche, il envisage un jour de se lancer en tant que réalisateur, pour faire son propre film. Mais pour cela, il préfère attendre le bon moment et surtout le bon scénario. Aussi, il ajoute que si cela doit vraiment se faire, il y a davantage de chances pour que cela se passe aux Etats-Unis, car en France, on a tendance à cataloguer les gens dans un créneau, et le sien c’est la cascade. Enfin, en France ou aux USA, il faudra suivre tout cela de près…

Mario Luraschi vient tout juste de terminer le tournage de son 8ème d’Artagnan au cinéma, un d’Artagnan américain cette fois, alors super héros bien sûr, une sorte de James Bond ne se déplaçant qu’avec un attelage à 4 chevaux, un héros fantastique et increvable, affirme le cascadeur.Malheureusement, il faudra attendre un peu pour découvrir ce héros des temps modernes sur nos écrans, car si la sortie du film aux USA est prévue pour la fin de l’année, en France, il ne sortira qu’au mois de juillet. Avis aux amateurs de sensations fortes…En attendant, Mario Luraschi ne reste pas les deux pieds dans le même sabot et prépare déjà un prochain film, la vie de Napoléon, avec Christian Clavier. Encore du grand spectacle en perspective…Et beaucoup de travail pour Mario…

Pour tout savoir sur les secrets de Mario Luraschi, qui n’a malheureusement pas le temps de se consacrer à l’enseignement, vous pouvez commander ses cassettes vidéo :Tel. 03 44 54 07 25 ouCavalcade BP 27 60 302 Senlis cedex