Rock’Roll Star mène la danse des 4 ans
samedi 19 septembre 2009

saumur9-GS-limousin-rock
devant Philippe Limousin et Rock’n Roll Star © Les Garennes

Rock’Roll Star s’impose devant Lord de Hus au cours d’une finale très relevée.

A l’instar des participants au cycle libre 2nde année, les prétendants âgés de quatre ans au titre suprême 2009 avaient dû satisfaire à des sélections régionales, et obtenir pour être conviés à Saumur deux primes dont une 1ère dans deux concours labellisés SHF. Cette année, par souci de booster le niveau des chevaux présents à la finale, les pourcentages exigés avaient été relevés de 1%, à savoir 73% pour la prime espoir, 66% et plus pour la 1ère prime, et 63% et plus pour la 2nde. Une fois sur place, au programme des réjouissances une épreuve de présentation, type modèle et allures, comptabilisé dans la note globale selon un coefficient de 0.4, (pour 0.5 en 2008) ; à la suite une reprise préliminaire imposée à l’issue de laquelle les 12 premiers étaient retenus pour la « Finale », le reste des effectifs devant se contenter de la néanmoins très relevée « Petite Finale ». Nouveauté 2009, les trois meilleurs étaient « repêchés » et avaient le privilège de courir eux aussi la Grande Finale, soit un 3ème tour à leur actif. En tout cas pour tout le monde, contrairement aux éditions précédentes, les compteurs étaient tous remis à zéro au départ de la dernière phase, donnant à tous une chance égale de terminer dans le peloton de tête. Parmi les trois « happy few », Reality Pic, sous la selle de Arnaud Serre, qui termine son championnat avec un très beau 70,2%, classé Excellent, Angelo, associé à Marie Aude Heng, qui vient frôler les meilleurs avec 74%, et Sir de Hus monté par Alizée Roussel, qui s’en tire avec 72,6%.

Mais aujourd’hui Rock ‘Roll Star, sous la selle de son éleveur et propriétaire Philippe Limousin était imbattable. Comme le soulignait Bernard Maurel, président du jury, «l ’expérience des cavaliers peut être utile pour présenter des jeunes chevaux conformément à ce que les jurys attendent, à savoir de réels développements dans les allures moyennes, un cheval qui reste bien en ligne, de l’aisance, de la souplesse, le tout dans la stabilité et l’activité. » Bilan, une excellente note de 81%, une première place au championnat et une mention Espoir bien méritée par ce fils de Joeris, qui une semaine auparavant, avait remporté le critérium et avait été classé second du championnat de concours complet à Pompadour. A la seconde place, Lord de Hus sous la selle de Jessica Michel qui obtient 80%, un résultat jugé « décevant » par sa cavalière au regard des neuf victoires sur 10 sorties au cours de la saison. Sur la troisième marche du podium, Ardante, associée à Guillaume Recoing, grâce à une moyenne de 77,6. Un championnat très relevé, qui promet incontestablement de beaux moments de dressage dans les années à venir.