Sainte Hermelle, un élevage belge couronné en France
jeudi 21 février 2008

ste hermelle-famille
La famille avec Aurélien Bigault et Naltysse de Ste Hermelle Ph: Jennifer Decamp

L’élevage de Sainte Hermelle installé en Belgique à côté de Charleroi à Gouy les Piétons à beaucoup fait parler de lui, la saison dernière car après la grande semaine de Fontainebleau, son éleveur Raymond Lefèvre réussissait l’exploit d’être meilleur éleveur de France par les gains dans le classement du Top 100 de la SHF et 2e meilleur propriétaire par les gains (23 050 euros avec 18 chevaux).

D’ailleurs, trois de ses étalons de 4 ans approuvés à la monte étaient classés élites et une jument Phylisse de Ste Hermelle (Dollar de la Pierre – Paladin des Ifs) terminait elle aussi élite avec 14 parcours sans faute sur 14. Chez les 6 ans c’est Babylis de Ste Hermelle qui finissait 8e de la finale. «Ce classement est une splendide récompense pour tout notre travail » Affirmait Raymond Lefèvre.

« Je suis directeur d’agence au CBC (banque belge, ndlr). Sans ma femme et ma fille (Adeline cavalière internationale), je n’aurais jamais pu créer tout cela. » Il y a trente ans Raymond désirait des bovins, mais son épouse, Marie-Thérèse, refusa et accepta néanmoins d’acheter une jument, puis deux et puis : « j’ai vendu leurs poulains pour acheter une troisième jument », raconte-t-il en souriant car on devine la suite. Aujourd’hui douze poulinières font la renommée de cet élevage, tel Dame d’Onze Heures III (Le Condéen x Beau Manoir) - sœur utérine de Vondéen, ISO 180 - qui a produit l’étalon Lagon de Ste Hermelle monté en CSI par Ludovic Leygue, Gazelle Bleus, fille de Cacahuètte Amaury (propre sœur de Bianca d’Amaury), Valse des Mesnils (Uriel x Benroy, ps), et bien sûr la fameuse Naltysse de Ste Hermelle. Elles ont toutes les quatre tourné en CSI. « Je n’ai pas les moyens d’acheter de vrais bons chevaux,¬ alors j’essaie de les produire ! » En observant les origines de Naltysse, tout s’explique. Son père Billy du Lys (Grand Veneur et Kaly de Sartilly par Elf III) était un de leurs étalons maison, vice-champion du monde à six ans avant d’être exporté au Brésil (mort de coliques en 2004). Sa mère est Kalytisse de Ste Hermelle par Atilas d’Autan (l’ancien étalon de tête de leur fille Adeline qui l’emmena au championnat d’Europe junior) et Elytisse de Ste Hermelle par Paladin des Ifs.

Chaque année une quinzaine de poulains naissent à la ferme. « Aujourd’hui la vente de nos produits et des cartes de saillie permet d’équilibrer le budget », explique Raymond. Tous ses produits ont le plus souvent était testé jusqu'à six ans par sa fille Adeline. Amoureux du SF Raymond après dix ans comme administrateur au stud-book sBs a démissionné par éthique car maintenant 30 à 40 % de ses chevaux sont SF. « Nos premières acquisitions furent des jeunes étalons que nous avons utilisés et qui sont tous devenus de très bons performers en CSI et CSIO comme Mont Blanc (Grand Veneur x Furioso, ps), Nicias III (Brilloso x Rantzau, ps), Atilas d’Autan (Irac de L’Ile x Gorgechatum, ps), Billy du Lys (Grand Veneur x Elf III ), Duc de la Lande II (Qredo de Paulstra x Tanaël), El Espoir de Retz (Double Espoir x Atout Coeur).

« Depuis quatre ans, nous venons préparer nos chevaux en France car votre circuit est mieux adapté. » La saison 2007 a commencé pour Caio Carvahlo (le cavalier Brésilien qui a remplacé Adeline opérée du genou) avec vingt 4 ans dont quatre entiers approuvés. Deux au sBs, Toscan (Elite) et Taillefer (Très Bon) et deux au SF, Phelius (Elite) et Panys (Elite) et vainqueur du championnat de Belgique des 3 ans à Gesves et 4e de celui de Saint-Lô. Tous ces jeunes étalons sont des fils de Surcouf de Revel. « Il fut peu utilisé en France. C’est pourtant un étalon possédant un bon modèle, beaucoup de force, un très bon caractère et une souche maternelle formidable. Avec le conseil de son ancien cavalier Miguel Farial Leal et son concours, nous l’avons loué et utilisé pendant trois ans.

Retrouvez la liste des étalons de l'élevage de Ste HermelleLe prix des saillies 2008