Un sauté qui ne fait pas sauter de joie !
vendredi 30 janvier 2004

annecy-hn
Ph. www.haras-nationaux.fr

L'invitation à la présentation des étalons du Haras National d'Annecy le 31 janvier aurait pu paraître banale tant le programme ne déroge pas à la règle, mais un élément a interpellé ses lecteurs .

A l'heure du déjeuner les participants se retrouveront autour d'un "sauté de poulain de trait façon bourguignon", un plat qui a de quoi rebuter tout ce qui aime le cheval partout sauf dans leur assiette ! Les réactions n'ont pas manqué d'arriver au Haras d'Annecy, même de Belgique par Internet. Bruno Pourchet directeur du dépôt de Rhône-Alpes explique qu'il avait déjà organisé à la demande des syndicats d'éleveurs de traits ce type d'action mais n'avait jamais été confronté à de telles réactions dans les régions précédentes." Si j'avais su qu'il y aurait un tel déferlements d'hostilités je n'aurais pas proposé cette action, mais il faut être conscient que la filière viande est le principal débouché pour les éleveurs de chevaux de traits et cela fait partie des missions des Haras Nationaux de les soutenir. " Beaucoup d'éleveurs de chevaux de sport ont décidé de boycotter cette journée, tandis que les utilisateurs, enseignants, cavaliers et élus du CRE Rhône-Alpes ne cachaient pas leurs stupeurs et réprobations.

Photo www.haras-nationaux.fr