Une centaine d’étalons passés en revue à Compiègne
lundi 11 juin 2007

compiegne7-rocco socco B
Rocco Socco - Ph. Les Garennes

Arrivés de tout le nord et l’est de la France, 64 mâles de 3 ans et 33 âgés de deux ans sont passés à la toise, puis aux modèles et allures avant de sauter en liberté sous le regard de l’Association des éleveurs de la circonscription de Compiègne(AECCP) et de l'ANSF.

de 1,50 à 1,64 : Quir Royal Linière appartenant à Pascal Le Comte est le mieux classé (Royal feu et Joie de vivre par Veloce de Favi –AA), devant Qui sera de l’arc (Arc de Trimphe –old- et France Davière par Le Plantero).

de 1,65 à 1,67 : Jean Lefebvre l’emporte avec Quartz Ixe (Diamant de Semilly et Ixelle Ixe par Nidor Platière) devant Quality d’Hammer (par Illico de Batilly et Eden du Rozel par Papilln Rouge) et Quaduc Sainte Hermelle (Duc de la Lande et Naltysse de Sainte Hermelle par Billy du Lys).

de 1,68 à 1,70 : Qualif de Lesseux (par Damiro B et Doremie du Fief par Rvage duPoncel). Il appartient à Fanny Levy et il est né chez Stéphanie Jallon. Suit Quid de Talma (par Contendro et Camelia du Forest par Oural des Jalons) et Quo Vadis d’Aloes (par Quat’sous et Cherry Briovere par Socrate de Chivre).

supérieurs à 1,71 : classé 2e avec Quid, Michel Guiot est vainqueur avec Quartz de Talma (Carthago (holst- et Joyeuse par Qredo de Paulstra). Anne-Françoise Rosestti Delgrave fait aussi coup double avec l’affixe de Mentsec : Quamaïeu est 2e ( For Pleasure –han- et Holen de Saint-Martin par Sabe rose) ; Quapitol le suit (Robin II Z et Etoile du Château par Le Tot de Semilly).

Chez les deux ans : Rocco socco (Cumano (holst- et Nice Shot par Trophée du Rozel), appartenant à Pascale George, se place devant Rised (Désir du Château et Frisette par Muguet du Manoir) puis Rinaldo du Vilpion (Conterno grande –old- et Grenade du Prelet par Bis de la mare)

Si les mieux classés ont des pères très éclectiques, l’analyse des saillies révèle une certaine mode des grands noms. Sont bien représentés Diamant et Funchal de Semilly, Dollar de la Pierre, Elan de la Cour, Calvaro, Nidor Platière, Mr Blue et Arc de Triomphe, ainsi que les étalons du haras de Compiègne : Luccianno, Alpha d’Elle et Charleston du Cap.

Au Grand stade de Compiègne, sous un soleil qui chauffait aussi les esprits, l’attente a été longue et l’ambiance s’est tendue au fil des heures entre les différents organisateurs AECCP, ANSF, haras, comme dans les tribunes. Les éleveurs se sont mis à rêver de la rigueur régnant lors des concours allemands et britanniques, d’un rond d’obstacles correct et d’une présentation en main digne de ce nom, ils souhaitent l’anonymat des chevaux « car tout le monde connaissant tout le monde, on ne peut éviter les idées à priori, c’est humain ! ». Les propriétaires suggèrent que chaque juge annonce « sa » note avant la moyenne. Ils s’énervent quand le speaker « sur-annonce » un candidat issu d’un élevage connu ...

Prochaine et dernière étape de la sélection nationale : à Saintes le 14 juin. On verra donc la liste des heureux élus sur le site de l’ANSF, quelques jours après. Les éleveurs seront prévenus par courrier et devront produire les radios de leur protégé : en plus des notes, un bilan ostéo-articulaire est indispensable cette année pour faire partie des 80 mâles autorisés à concourir à la finale à Saint-Lô.

Photos par Les Garennes