Vol retour pour les étalons vendéens Joly Fly et Iolisco
jeudi 04 février 2010

joly fly-paris
Joly Fly des Forêts et Fabrice Paris © www.scoopdyga.com

Timothée Bazire nous signale qu’il ramènera Iolisco de Quinhon-HN et Joly Fly des Forêts-HN au Haras des Bréviaires dès vendredi 5 février au matin. La polémique soulevée par l’attribution de ces deux étalons HN à son Haras de Malmain sur intervention du préfet Etienne des Rosaies suscite selon lui « trop de remue-ménage pour pas grand-chose ».

« Serge Lecomte (président de la FFE, ndlr) était pour, le préfet Etienne des Rosaies avait donné son aval, mais cela fait trop d’histoires, on préfère tout arrêter et ramener les chevaux dès demain matin », nous a indiqué Timothée Bazire. L’attribution des deux étalons à ce jeune cavalier et à son cousin fils d’un ami personnel de Nicolas Sarkozy, sur décision du préfet Jean-François Etienne des Rosaies, conseiller cheval à l’Elysée ayant conduit la fusion des Haras nationaux et de l’ENE en un nouvel établissement public commun (l’IFCE) et candidat à la présidence de cet établissement, a été très mal perçue par les éleveurs vendéens où les étalons étaient stationnés, et parfois au sein des Haras (voir article précédent : « Les éleveurs dénoncent le fait du Prince »). Mr Etienne des Rosaies nous expliquait d’une part ne pas connaître Nicolas Bazire, et d’autre part que ce type d’actions correspondait aux missions des Haras et maintenant de l’IFCE, « de soutien aux jeunes cavaliers pour leur permettre d’atteindre le haut niveau ». Pour Timothée Bazire, « nous avions postulé, notre demande a été étudiée et retenue, c’était simplement l’occasion pour nous de progresser, nous prenions les chevaux à nos frais, mais ça fait trop d’histoires, ça devient politique, nous avons le sentiment que quelqu’un cherche à utiliser cette histoire pour nous mettre des bâtons dans les roues… ». L’ASSELVEN devrait donc revoir très prochainement ses deux étalons.