Bousculade de présidents au Sommet de l’Elevage
vendredi 04 octobre 2019

Sommet de l'élevage
Caroline Guelon Bevillard, Laurent Wauquiez Serge Lecomte et les éleveurs de chevaux d'Auvergne © Jean Louis Perrier

Le Sommet de l’élevage dans la Grande Hall d’Auvergne près de Clermont-Ferrand est le premier salon professionnel agricole en Europe. Un rendez-vous incontournable pour le monde politique dont a profité le président de la FFE Serge Lecomte pour une rencontre sur le terrain avec les élus locaux des CDE mais aussi avec le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez.

Pour sa 28e édition le Sommet de l’Elevage n’a pas failli à son succès habituel, et à voir la foule qui se pressait dans les allées sur ce site de 180 000m², les 95 000 visiteurs annoncés ne sont pas un chiffre fantaisiste ! Sur les 2000 animaux présents, les bovins sont en position forte avec 1300 sujets, mais les équidés qui bénéficient d’un bel espace avec deux carrières, l’une dévolue au concours de race, l’autre permettant des démonstrations sont bien représentés : 300 animaux issus de 21 races différentes, principalement de chevaux de travail, dont une race locale, le cheval d’Auvergne, utilisé en loisir ou dans les travaux agricoles.

Toujours très fréquenté par le monde politique, le Sommet de l’Elevage l’est encore plus en cette année de crise agricole et forte grogne de ses acteurs. Pour son dernier jour vendredi 4 octobre, c’est le président de la République Emmanuel Macron qui est attendu.

Mercredi c’est le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume qui a fait l’ouverture, une délégation de sénateurs arpentant aussi les allées du salon. Entre les deux, les élus de la Région Auvergne Rhône-Alpes son président Laurent Wauquiez en tête, investissaient les lieux. Serge Lecomte accompagné de Frédéric Bouix, délégué général de la FFE en a profité pour le rencontrer : "C’est important de montrer que nous sommes heureux de voir les élus soutenir le monde du cheval et les aider à bien orienter ces actions de soutien. Laurent Wauquiez est lui-même cavalier, c’est une chance pour nous. Il y a de plus en plus de Régions qui développent des politiques de soutien pour la Filière Cheval, nous devons travailler ensemble.

En effet la Région Auvergne-Rhône-Alpes a lancé au printemps dernier l’ important  "Plan Ambition Cheval" à hauteur de 7,4M € sur trois ans et dont les centres équestres sont largement bénéficiaires avec des aides de 1 000 € par établissement, voir plus pour ceux engagés dans une démarche de bien être-animal ou d’accueil de personnes en situation de handicap. Ce plan sous la houlette de Caroline Guélon Bevillard, conseillère régionale, et Jean-Pierre Tête, vice président en charge de l’agriculture est mise en œuvre par le Conseil de la Filière Cheval Auvergne-Rhône-Alpes dont le président depuis mars dernier est Régis Bouchet, compagnon de la première heure de Serge Lecomte au Poney Club de France. Une motivation de plus pour la venue du président de la FFE comme celle de rencontrer les présidents des CDE locaux, à commencer par celui du Puy de Dôme qu’il a aussi largement côtoyé lorsqu’il était salarié du GHN, Jean-Marie Laurent.