Cahil, champion suprême des approbations Holsteiner
lundi 04 novembre 2019

Cahil, champion suprême approbation Holstein 2019
Cahil (Cornet Obolensky x Contender), champion suprême des approbations Holstein 2019 © Janne Bugtrup/Holsteiner Verband.

Etre l’éleveur du champion suprême de l’approbation Holstein est toujours quelque chose de spécial. Etre l’éleveur du champion suprême et du vice-champion : quelque chose d’encore plus spécial… et qui n’était jamais arrivé jusqu’à ce week-end.

Manfred von Allwöhrden est en effet l’éleveur du champion Cahil (Cornet Obolensky x Contender) et du vice-champion Chinchero (Chopin x Clarimo). Manfred von Allwöhrden a sept cent chevaux et fait naître entre cent et cent-cinquante foals chaque année, investissant dans les meilleurs courants de sang et vendant les meilleurs chevaux aux cavaliers de haut niveau. Citons par exemple Cynar VA (Clarimo), qui a sauté des parcours à 1,60m sous la selle de Jessica Springsteen. L’éleveur présentait neuf étalons à cette approbation qui proposait un catalogue de soixante-douze chevaux en tout. Cinq ont été acceptés. « Je suis tellement fière de mon équipe », a-t-il déclaré. « ils ont fait un incroyable boulot en préparant ces étalons au mieux pour cet important évènement. Présenter cinq des neuf étalons approuvés est incroyable ». 

Contender, toujours aussi présent 

Mort il y a cinq ans à l’âge de trente ans, Contender peut se targuer d’être à l’origine de cracks tels que Chiara 222, Montender, Carlo 273, Checkmate mais également des étalons Con Air et Contendro I. Sur les soixante-douze étalons présentés à l’approbation, ving-six comptaient Contender dans leurs origines, principalement à travers Contendro I et II, Concerto II et Diarado. 

Deux étalons approuvés ont Contender en père de mère : le champion de cette approbation, Cahil, mais aussi Soleto (Somersby x Contender, né chez Witt Pferdezucht). Classe, charisme et caractère : ces deux étalons font preuve de tous les atouts recherchés par le Stud-book Holstein. Le champion suprême jouit quant à lui d’une génétique de rêve. Sa demi-soeur Vienna Olympic a sauté 1,60m sous la selle du Sheikh Ali Al Thani et a participé aux JEM de Caen. 

Diamant de Sémilly fait son trou

Le stud-book Holstein a toujours été influencé par la génétique française. Le plus influent des étalons Selle Français est Cor de la Bryère, à travers Casall notamment. Vingt de ses descendants étaient en lice pour cette approbation. Avec onze descendants, Diamant de Semilly est le deuxième étalon Selle Français le plus représenté, devant Capitol (sept descendants). 

Deux fils de Diamant de Semilly participaient à cette approbation. Seul Diano (Diamant de Semilly x Caretino, né chez Manfred von Allwöhrden) a été approuvé. Diano peut compter sur une souche maternelle sûre puisque sa mère est une propre soeur du crack étalon Casall. Diarado, fils de Diamant de Sémilly, compte également deux fils approuvés. Le premier est Daverio (Diarado x Cassini I, né chez Roland Wünschel), un étalon issu de la célèbre souche maternelle « Bühne », à l’origine de chevaux de haut niveau tels que Come On, Fleur III et Nobless M. Le second est Dinken (Diarado x Cassini I, né chez Philipp Freier), issu de la même souche que Diplomat F (Diarado), tournant en épreuve 2* sous la selle de Inès Hélias. 

Retrouvez la listes des étaions approuvés ICI