Championnat Anglo-arabe : Upsilon, étalon d'avenir à Pomadour
mardi 24 septembre 2019

Gemme du Castéras
Gemme du Castéras, fille d'Upsilon, remporte la catégorie des 3 ans Femelle Section III © Anais Levé/ANAA

C’est lors de la Grande Semaine de Pompadour réservée aux jeunes chevaux et poneys de Complet qu’ont traditionnellement lieu les Championnats des Foals, 2 et 3ans mâles et Femelles de la race Anglo-Arabe. Ils réunissaient cette année près de 70 sujets avec de l’avis de tous, une belle génération de foals mâles et de 2 ans.

A tout seigneur tout honneur commençons par le Champion des Deux ans mâles de race pure (section I et II), le charismatique gris Halley France Bay né dans l’Indre chez une passionnée de la race depuis toujours, Isabelle Bay. « Halley a toujours été magnifique, un très beau poulain, il a sans doute hérité son modèle de ma jument Quapitale de France (Dearling Jolie AA) qui a des origines courses… » Mariée à l’excellent performer Fusain du Defey AA, Quapitale, habituée des podiums à Pompadour a donné non seulement avec Halley France - déjà vice-champion des foals en 2017-  un très beau gris noté 9,5 au modèle mais aussi un poulain qui saute avec un grand respect et de la souplesse (8,5  au saut et même note pour les allures). Ce poulain qui sortait du lot a été vendu pour l’Allemagne, très amateur du sang de la race AA… Hautbois d’Olympe né chez Pierre de la Serve dans le Gers n’a pas démérité en s’adjugeant la place de vice-champion de ce lot avec une fort bonne note de modèle (9) et une moyenne de  8,28. A noter la troisième place de ce Championnat de France pour Hello Montagne, (Daswan X Prima d’Or), né dans le Tarn chez Isabelle Carsalade qui classait la propre sœur de ce dernier aux modèles et allures , Guernica Montagne, première des 3 ans (section I et II) ! Un joli doublé. Pour en finir avec les 2 Ans, en section III (qui autorise les croisements avec des Selle Français ou certains chevaux étrangers) Braveheart de la Folgore (Ksar Sitte), né en Sardaigne chez Lai Angelo a obtenu une très belle moyenne de 8,55, talonné de près par Happy Gay (Tinka’s Gay) à 8,10 et né chez Camille Baume . 

PEU DE MONDE EN 3 ANS….

On le sait les Anglo Arabe sont une petite race par le nombre, donc les classes d’âge peuvent parfois ne pas être très fournies. C’est le cas en 3 ans Femelle section I et II avec trois partantes…En section III, avec plus de participantes, deux jolis produits du crack de Thomas Carlile, Upsilon AAc  se sont distinguées : Gemme du Castéras d’abord, qui remporte cette section et qui s’est montrée brillante au saut avec 9,1 et Goodness Castéras qui a fini seconde à 8,28 de moyenne. Un beau doublé pour les Ariégiois Johanne Delord et Jean-Marc Bosc. A noter qu’Upsilon est aussi le père de la Championne des 2 Ans section III Hosana du Viallard, née chez Bernard Cazaux-Domecq…

Chez les Mâles et Hongres en race pure on notera la victoire d’un cheval né chez la bien connue Catherine de Lartigue et qui présente un papier courses puisque fils de Carghèse des Landes, l’un des meilleurs pères actuels dans la discipline. Nadimarmath obtient la très belle moyenne de 8,23, tous ateliers confondus. En section III toujours chez les hongres et mâles c’est Garogorille Elmy AA (Quesako des Genêts) né chez Renaud Limayrac qui s’impose avec 8,39 de moyenne. 

DU COTE DES FOALS 

La catégorie des femelles présentait cette année moins de qualité que chez les mâles selon les juges. Jasione de Barres (Rock’n Roll Animal) se voit attribuer le titre pour le compte de son naisseur Jean-Michel Bonhoure. En section 3 l’élevage creusois de Raphaël Pinthon fait un joli doublé avec le championnat pour Jewel de Chanebière (Eole de Pompadour) à 8,50 et la 3e place pour Jasione (Darshaan Gay) elle aussi de Chanebière. Chez les mâles, on notera en section I et II la victoire de JT’Adore du Mantet (Pyroname du Brioux) qui obtient la meilleure note toutes sections confondues avec 8,90 au modèle et allures. Née chez Virginie Chaperot Regazzacci, il avait trouvé un acquéreur avant de décrocher son titre. Deuxième, le magnifique fils de King Size AA, Just Junior à Fabienne Minetti pour une moyenne de 8,75. Du côté des Section III les deux premiers sont des fils…d’Upsilon AAc, le premier avec 8,65 de moyenne appartient à Jean-Pierre Bendinelli et le second, Jazzman de la Noue à Philippe Lacaze à 8,60, sa mère Réjane du Grasset étant une excellente gagnante (ICC 144). A 8,50 de moyenne le troisième mâle a être couronné est Jackpot du Lin (Tinka’s Gay) à Renaud Quantin. 

Nul doute que parmi ces jeunes foals on ne trouve les reproducteurs de demain…UpsilonAAc (Canturo X Fusain du Defer AA), en tous les cas, prouve sa qualité de père non seulement dans les Foals où sont couronnés plusieurs Champions, mais aussi en 4 et 5 ans, sur le terrain… A suivre donc !

Ambiance électrique au sein de l'association 

Cependant et pour en terminer, on trouvait encore aussi sur le terrain des poulains et surtout quelques juments qui auraient mérité d’être plus en état. D’un autre côté l’ANAA (Association nationale Anglo-arabe) avait fait l’effort cette année de demander à Eric Livenais (le Monsieur chambrière des Fences) de venir faire sauter les 2 et 3 ans, et contrairement à l’an passé tout s’est très bien déroulé avec des chevaux qui ont bien sauté…. Certains administrateurs n'étaient pourtant pas pleinement satisfaits. « Nous avions demandé les Young Breeders aussi, nous avions le budget, pour venir présenter les 2 et 3 ans des éleveurs, mais cela est passé à la trappe alors que tout le monde était d’accord, et il y aurait beaucoup à dire encore sur le fonctionnement de l’ANAA, comme notre Président par exemple, invité à Aix la Chapelle et qui ne s’y rend pas, ou ces juges qui ne font rien de l’année et viennent juste sur les finales pour se faire voir en somme….", nous confiait-on sur le terrain.. On l’aura compris, les querelles intérieures de cette association sont toujours d’actualité… A quand un ou une Présidente qui saura pacifier ses « sujets » et aller de l’avant ? La race Anglo le mérite. Sur Pompadour nombreux étaient les étrangers à être présents pour acheter de la bonne génétique. Et qui l’ont fait. Le travail fait pas les éleveurs mérite récompense. Souhaitons que l’ANAA sorte de l’ornière où elle semble s’enliser régulièrement pour le bien de tous et particulièrement de ce fantastique cheval de sang et de cœur qu’est l’Anglo-Arabe !