Disparition de Philippe Henry, ancien étalonnier et cavalier international
mercredi 29 janvier 2014

Philippe Henry
Philippe Henry © Emmanuel Jeangirard

Philippe Henry est décédé le 22 janvier à l’âge de 85 ans.

Étalonnier succédant à son père, à Fleury sur Orne, près de Caen, Philippe Henry fut le découvreur de plusieurs très bons étalons, (un des tous premiers à les monter en compétition) en particulier Gayssire Fleury « Noren » (Sire) qui fit  une brillante carrière sportive en particulier aux USA (Horse of The Year) . En effet à la différence des ses homologues Alfred Lefèvre ou Charles Vauvrecy, il était cavalier et exploita plusieurs de ses étalons à qui il ajoutait au nom, l’affixe « Fleury ». Sa carrière sportive internationale fut brillante dans les années 60-80, en particulier avec deux propres-frères: Dynamique et Bambi I (Popof). Il formait en particulier avec ce dernier, de taille plutôt modeste, un couple assez spectaculaire, lui qui mesurait plus d’1,80 mètres.

Après sa carrière sportive, il officia longtemps comme juge dans les concours modèle et allures de Normandie où son excellente analyse était précieuse. Homme très cultivé, il a aussi écrit quelques articles dans différents magazines où son expertise était judicieuse et appréciée. L’Eperon et Cavadeos adressent ses sincères condoléances à son épouse et sa famille.