Du Rouet Z et Anelba de l’Eridan Z se mettent en évidence au Z Festival
lundi 15 juillet 2019

Anelba de l'Eridan Z et Volupté M'Aurea au Festival Z deauville 2019
Pour cette édition 2019 du Festival Z, des éleveurs de toute la France avaient fait le déplacement. La catégorie femelle est remportée par Anelba de l'Eridan Z © Aurélie Covini

La 3e édition du Z festival avait lieu ce dimanche 14 juillet au Pôle international du cheval de Deauville avec dans les esprits la qualification pour la vente du studbook Zangersheide en septembre. Le lot de poulains réunissait 19 femelles et 33 mâles avec pour la plupart des pedigrees impressionnants, tant dans les pères représentés que dans les lignées maternelles affichées.

Le concours lancé en 2017 a cette année encore franchi un palier au niveau de la génétique affichée. Il faut dire que les techniques de transfert d’embryon, et surtout d’ICSI désormais, permettent de produire des papiers plus rares pour un marché toujours à la recherche de produits issus d’étalon élite.

Pour cet événement, des éleveurs avaient fait le déplacement de toute la France, du Rhône Alpes à la Normandie en passant par l’Alsace, la Lorraine, le Nord et les Pays de la Loire.

Les poulains âgés de quelques semaines ou de plusieurs mois, ont été présentés quelques minutes sur la piste, au modèle en main, puis en liberté, pour permettre au jury composé du cavalier franco belge Gilles Botton et de l‘ancien champion du Monde Eric Levallois, de se faire une idée de la qualité des produits et établir le classement définitif au terme du rappel. Ils étaient assistés par Tom Lemmens, directeur du Stud-book qui coordonnait cette organisation.

Dans la catégorie des femelles, la victoire revient à la plus jeune pouliche engagée : une fille d'Aganix du Seigneur et de Volupté M'Aurea (Visage) : Anelba de l’Eridan, née chez Marc Boughedada à Semeries dans le Nord. « Ce festival était vraiment un objectif cette année. Je voulais absolument que ma jument remplisse l’an passé pour venir cette année. Après plusieurs chaleurs, elle a finalement pris sur une paillette d’Aganix. J’ai finalement racheté deux autres juments pleines l’an passé et j’ai amené les trois poulains ! Z travaille pour ses éleveurs et c’est vrai que la perspective de la vente est un atout pour ce concours pour lequel nous réservons notre week-end très longtemps à l’avance. Je suis infirmier libéral et je ne peux pas garder tous mes poulains de l’année. Mon souhait est de pouvoir la proposer à la Quality auction lors des championnats du Monde de Lanaken en septembre », expliquait Marc Boughedada très ému de cette victoire. A noter qu’Anelba de l’Eridan est une sœur utérine de Cassandra M’Aurea qui avait remporté ce même Z Festival lors de la première édition au Haras de Hus en 2017. Anelba de l’Eridan Z devance une fille de Cornet’s Stern issue d’une mère trotteuse : Caraïbe Rose Magel Z.

Les 6 pouliches au rappel du championnat des femelles

1 - Anelba de l'Eridan Z (Aganix du Seigneur Z x Visage van de Olmenhoeve), née chez Marc Boughedada

2 - Caraibe Rose Magel Z (Cornet's Fire Z x Sereno), née chez Bénédicte Heller

3 - Ultrajoy du Burguet Z (Untouchable x Chacco Blue), née chez Eléonore Rémy

4 - Chelsea Deforcelles Z (Cicero Z x Parco), née chez Delphine Caillet

5 - Bella Electra DK Z (Black Cera DK Z x Carthago Z), née à l'EARL Haras Dick

6 - Alcurrucen d'Irka Z (Aganix du Seigneur Z x Lauterbach), née chez Grégory Vidal

Du côté des mâles c'est Du Rouet Z (Dollar du Rouet x Mr Blue), né chez Yannick Fardin dans la Manche qui remporte le titre de champion. Le joli gris issu d’une mère par Mr Blue a pour 3ème mère Baby Boom IV (Joyau D’Or) qui a notamment donné l’ancien champion d’Europe Kraque Boom et les performers Lady In Blue et On Ira. « Dollar du Rouet, notre étalon, père de Du Rouet rencontre un succès grandissant à l’élevage. Il a sailli plus de 100 juments en France mais aussi beaucoup à l’étranger. Il nous tenait à cœur de montrer qu’il est non seulement un bon perfomer mais aussi un bon reproducteur en présentant ici un de ses produits. Notre objectif est de l’emmener à la vente en septembre afin de monter également à l’étranger ce bon poulain de Dollar et d’en assurer la promotion », expliquait Yannick Fardin, son naisseur à l’affixe bien connu au moment de la remise des prix. Du Rouet Z devance Casall du Forezan Z, un alezan issu de la souche toujours très cotée de Fragance de Chalusse puisque Casall du Forezan est le petit fils de Queen Girl Kervec (Diamant de Semilly) qui fut bonne gagnante avec Julien Gonin. Elle est née chez Jérôme Aguettaz en Rhône Alpes. Le podium est complété par Hastings Pequignon Z (Heartbreaker) issu d’une autre bonne souche, celle du champion du Monde Vigo d’Arsouilles. Issu d’ICSI et vendu embryon, le poulain est né chez Astrid de Redon.

Les 7 poulains au rappel du championnats des mâles :

1 - Du Rouet Z (Dollar du Rouet x Mr Blue), né chez Yannick Fardin

2 - Casall du Forezan Z (Casall x Vigo d'Arsouilles), né chez Jérôme Aguettaz

3 - Hastings Pequignon Z (Heartbreaker x Bamako de Muze), né chez Astrid de Redon Giacomoni

4 - Flynn de Will Z (For Pleasure x Cornet Obolensky), né à la SARL C. Epona

5 - Caravage Chalusse Z (Comilfo Plus Z x Vigo d'Arsouilles), né chez Solange Planson

6 - Clipper DK Z (Clarimo x Adelfos), né à l'EARL Haras d'Ick

7 - Cadet Un Prince Z (Cornet Obolensky x Number One d'Iso), né chez Marius Huchin au Haras des Princes