Good Pleasure Semilly et Fahrenheit de Vains, têtes de listes des Masters L'Eperon
samedi 22 février 2020

Fahrenheit de Vains et Valentin Pacaud
Fahrenheit de Vains et Valentin Pacaud © Jean Louis Perrier

Epreuve d'exhibition plus que de sélection le "Master des Etalons" parrainé par L'Eperon et doté de 4000 € par le stud-book Selle Français qui l'organise, sacre deux champions déjà bien identifiés en élevage, Good Pleasure Semilly/Alexis Gourdin et Fahrenheit de Vains/Valentin Pacaud. Les juges experts ont tranché, les deux vainqueurs ont du talent. Ils sont dorénavant titrés et parés pour un cursus supérieur.

Les critères d'appréciation sont conformes à ce que tout éleveur observe en priorité : une bonne employabilité, une bonne disponibilité en parcours, un modèle harmonieux jugé cet après-midi du vendredi 21 février et évidemment des moyens sur l'obstacle associés au respect dont on peut décliner des sous-chapitres....style, équilibre, influx, intelligence de la barre. Renseignements intéressants pour les éleveurs. Encore faut-il ensuite produire des informations certifiées, enrichir les bases de données du stud-book, diffuser leurs contenus. "C'est notre souci permanent", commente Bérengère Lacroix à la direction du stud-book Selle Français qui ajoute "Les "Masters L'Eperon" sont un gage de sérieux sur le C.V d'un étalon".  

Comme tous les ans, le public était au rendez-vous pour ces parcours de démonstration réunissant l'élite nationale des 4 et 5 ans tous passés par les approbations SF. Les 6 ans ont quant à eux intégré le "Grand Match" autre animation phare du week-end Saint-Lois ce samedi. Il aime voir ou revoir des chevaux s'exprimer facilement sur des obstacles bien appelés type SHF, des contrats de foulée faciles, pas de pression, uniquement l'objectif de dévoiler au mieux la jeune génétique. Le parcours des 5 ans intégrait une combinaison à une foulée (oxer/vertical). 

Good Pleasure Semilly chez les 4 ans

A 4 ans (8 concurrents sur 1m environ), ils ne sont évidemment pas encore sortis sur le circuit de formation de la SHF mais ils ont récemment décroché leur approbation lors du testage de la fin 2019 à Saint-Lô. C'est là que Good Pleasure Semilly (For Pleasure, Han et Betty Boop Semilly par Diamant de Semilly), né au Haras de Couvains (50), a renouvelé une belle performance après avoir dominé les 3 ans cet hiver. Pas si aisé pourtant pour ce grand cheval au grand braqué de se plier dans la carrière du Salon des Etalons. Mais il y est parvenu pour déployer une envergure décidément intéressante. On rappellera que sa souche maternelle (8/10) renvoie à d'excellents gagnants comme sa deuxième mère Etoupe II (Quidam de Revel) ISO 161/00. Progressivement, Good Pleasure se construit un beau C.V

Alexis Gourdin place Grimsky Semilly (Windows Vh Costersveld, sBs et View Semilly par Diamant de Semilly) à la deuxième place. Joli gris, il est appliqué et a encore embelli physiquement depuis le testage. Sa troisième mère Wanda, Han (Watzmann, Han) est une poulinière confirmée du cheptel des Levallois, mère notamment de Away Semilly (ISO147/19), bon gagnant avec Olivier Martin.

C'est un trio gagnant pour le Haras de Couvains puisqu'on trouve ensuite (3ème) Groovy Semilly (Diamant de Semilly) issu de Mic Mac du Dieu Démon, sBs par Heartbreaker, Kwpn, très bonne gagnante internationale.

Fahrenheit de Vains chez les 5 ans

Les côtes étaient légèrement revues à la hausse (1.10m environ) pour les 5 ans et l'esprit "jeune chevaux" était conservé. 

Fahrenheit de Vains (Windows Vh Costersveld, sBs et Ismène du Thot par Qredo de Paulstra) domine les 5 ans. Ce gris au beau format est déjà bien connu puisqu'il s'était illustré dès le testage des 3 ans affichant une certaine dimension maintenant bien contrôlée par Valentin Pacaud qui a sans doute eu de bonnes sensations sur le parcours. Là encore, la souche est très sérieuse, notée 10/10 puisque figure dans ses ascendants d'illustres noms tels que Gerbe d'Or (Starter), Iman d'Or (Ibrahim), ISO 147/82. Les 5 ans devraient être une formalité.

Deuxième, Funky Music Semilly (Diamant de Semilly x Apache d'Adriers) est le frère de Rock'N Roll Semilly. Souche très connue du Selle Français et appréciée 10/10. Funky Music Semilly s'inscrit sur une trajectoire ascendante. Là aussi, les parcours sont faciles, n'inspirent aucune appréhension, le cheval est prêt et 2020 pourrait être une saison facile.

Falco de Tatihou (Ogrion des Champs x Modesto, Kwpn), né chez Philippe Noël (50), est un bon ambassadeur de France Etalons depuis son titre de vice-champion des 4 ans à Fontainebleau. Il prend la troisième place du "Masters L'Eperon". Marion Geismar Bonnemains, sa cavalière, et le bel alezan au physique classique et généreux mais à l'équilibre un peu bas forment un couple sympathique. Tout semble facile. Belle entente pour l'avenir.

Les observateurs tirent toujours des enseignements de ces parcours à visée informative. Le "Masters L'Eperon" contribue largement à la promotion de la jeune génétique que l'on retrouve en détail dans les supports de promotion du stud-book Selle Français.