Grande Semaine : N. Delmotte vers un nouveau Trophée L’Eperon ?
samedi 03 septembre 2011

trophee eperon10-batillat jeangirard
Guillaume Batillat félicité par Emmanuel Jeangirard lors du Trophée de l'Eperon © www.scoopdyga.com

Samedi 3 septembre, Nicolas Delmotte était en tête du classement provisoire du Trophée L’Eperon des meilleurs cavaliers de jeunes chevaux.

Un titre convoité ! Chaque année, L’Eperon remet, à l’issue des finales SHF de jeunes chevaux de saut d’obstacles, la Coupe Mellerio dits Meller du Trophée L’Eperon, qui récompense le cavalier ayant cumulé le plus de sans faute pendant la semaine en cycle classique 4, 5et 6 ans (0,5 point pour un 4 ans sans faute, 1 point pour un 5 ans, 1,5 point pour un 6 ans).

Samedi matin, à la veille des finales des 5 ans et du Grand Critérium des 6 ans, qui se dérouleront dimanche  4 septembre, le nordiste Nicolas Delmotte pointait en tête avec une confortable avance de 10 points sur ses suivants. Un habitué de l’exercice, cet excellent cavalier toujours accompagné d’un lot de jeunes chevaux prometteurs ayant déjà été couronné plusieurs fois. Samedi soir, Sherer Khan du Banney (Eyken des Fontenis), par exemple, pointe à la deuxième place du classement provisoire du Championnat des 5 ans hongres et mâles, Stoulone du Genet (Toulon, bwp) à la cinquième de celui des 5 ans femelles, Rêve du Paradis (Crown Z, Z) à la troisième de celui des 6 ans mâles et hongres, et Réalité du Sartel (L’Arc de Triomphe, old) à la troisième de celui des 6 ans juments !

Il devançait ce matin deux ex aequo. Thomas Levêque monte les chevaux du Haras de Vulsain de François Lévy, en Bourgogne, qui connait cette année un succès mérité. Thomas Levêque a notamment remporté mardi dernier le Championnat des 4 ans femelles et terminé 5e mercredi de celui des 4 ans mâles. Tout n’est pas perdu non plus pour le rennais Jean Le Monze, qui monte notamment Ratina Kervec (Diamant de Semilly), 3 ex aequo dans le championnat provisoire des 6 ans juments.

Celui qui brandira la coupe dimanche soir reçoit toujours en outre la plus belle des récompenses : l’estime et les applaudissements du public de connaisseurs, qu’on attend comme toujours très nombreux pour assister aux finales françaises.