JSF 2010 : Master « l’Eperon » des étalons selle français, une bonne idée.
mercredi 13 octobre 2010

st lo Quetam des Etisses
Quetam des Etisses © Les Garennes

Les étalons approuvés de 4,5, 6 et 7 ans étaient invités à participer à un « championnat » nouvelle formule ayant pour objectif de mettre en avant les qualités physiques et techniques sous la selle de chacun, ces critères comptant pour 50% de la note globale, plus que la performance sportive propre.

Se déroulant sur trois jours, avec d’abord une épreuve de modèle, puis deux épreuves de saut d’obstacles, ce Masters, bien doté avec une enveloppe globale de 20 000 €, a vu une participation suffisante pour donner lieu à une vraie confrontation et permettre au public d’apprécier les différents comportements des jeunes reproducteurs sous la selle.
L’idée est bonne, mais il reste à améliorer l’aspect communication, le jury composé de représentants de cavaliers, Eric Navet et Serge Cornut, de marchands, Guy Martin et Pascal Cadiou et d’éleveurs, Marc Roguet et Michel Gaspard, ayant un peu de mal à livrer ses impressions au fil des différents passages.
Chez les 4 ans, Sam du Challois (Quaprice Bois Margot/Adam IV), présenté par le cavalier de Jacques Bonnet, Ludovic Gaudin, très régulier, souple et sautant avec plaisir, détrône de très peu le Champion des 4 ans en titre avec Gilles Botton, Shouppydam des Horts (Quidam de Revel/Le Tot de Semilly), toujours plein de qualité, mais un peu tendu dans ces conditions indoor inhabituelles pour un jeune cheval.
Chez les 5 ans, la victoire revient à Rimbow de Moens (Diamant de Semilly/Papillon Rouge), cheval enthousiaste, entretenant une vraie complicité avec son cavalier Jean Luc Dufour devant Rubis de Preuilly (Diamant de Semilly/ Lord), attentif et pétri de force sous la selle de Cédric Hurel.
Chez les 6 et 7 ans, Quetam des Etisses (Quidam de Revel/Obéron du Moulin), généreux, allant et disponible, s’impose avec son cavalier propriétaire, un pur amateur, Grégory Rulquin, le dirigeant de Cheval Liberté. Il devance, et ce n’est pas rien, le couple Quool du Bois Margot (L’Arc de Triomphe/Grand Veneur), Nicolas Delmotte, en tête à l’issue de la première épreuve de saut, mais moins bondissant le second jour.