L’étalon élite DSP Quaterback s’en est allé
jeudi 24 juin 2021

Anna Weilert et DSP Quaterback
Alors que DSP Quaterback avait fait ses adieux à la compétition en 2018, l'étalon a rendu son dernier souffle le 22 juin 2021 © Bjoern Schroeder

Le 22 juin, le Haras d’État de Neustadt (Dosse) annonçait le décès de son étalon élite DSP Quaterback, des suite de coliques. Âgé de 18 ans, il était à la fois un très bon compétiteur et un père aux qualités reconnues.

« Nous sommes choqués et en deuil pour notre étalon phare. Quaterback a été un compétiteur et un reproducteur hors pair. Il avait une personnalité fascinante », confiait le directeur du Haras d’Etat, le docteur Henning Frevert. Issu de la célèbre famille maternelle « P » du Neustadt, Quaterback (Quaterman x Passionata par Brandenburger) est un pur produit du Haras d’État de Brandebourg. Dès son plus jeune âge, l’étalon alezan a démontré des qualités exceptionnelles : en 2005, il devint champion réserve lors de son approbation à Neustadt, réussit le test de 30 jours début 2006 avec la note de 9,14 en dressage et de 8,43 pour le saut d’obstacles et est sacré champion d’Allemagne des étalons 3 ans la même année. Tout au long de sa carrière – qui a pris fin en 2018 –, l’étalon a remporté de nombreuses épreuves allant jusqu’à Inter I.

Une descendance brillante elle aussi en compétition

Avec les années, Quaterback s’est construit une excellente réputation de reproducteur et a été reconnu pour sa polyvalence. L’année passée, on le retrouvait d’ailleurs en quatrième position des meilleurs étalons de dressage du classement WBFSH. Selon la Fédération nationale allemande, Quaterback ne compte pas moins de soixante-douze fils approuvés. Au total, plus de mille de ses descendants sont inscrits comme chevaux de sport, dont quatre-vingt-dix sortant en épreuves Grand Prix de dressage et deux à ce même niveau en saut d’obstacles.

Parmi les plus illustres descendants de Quaterback qui brillent dans les épreuves de dressage, il faut noter DSP Quantaz (étalon approuvé, DSP, né en 2010, d’une mère par Hohenstein) qui a reçu le prix « Otto-Lörke » (1) en décembre 2020 et a été reconnu comme le plus prometteur jeune cheval d’Allemagne pour la discipline du dressage. Sous la selle d’Isabell Werth, l’étalon se classe dans les plus belles épreuves à haut niveau et fait partie de la longue liste des couples pré-sélectionnés pour représenter l’Allemagne lors des Jeux Olympiques de Tokyo. La jument DSP Pathétique, née en 2008 et propriété d'Elisabeth Max-Theurer, excelle quant à elle également dans des figures comme passage ou piaffer. Sa cavalière, Dorothee Schneider constate : « J’ai l’impression qu’elle aime la compétition. » Ensemble, elles réalisent de belles performances dans les épreuves de CDI3* et 4*. Autre partenaire de la cavalière allemande et fils de Quaterback : Quantum Vis MW, né en 2009, qui se classe quatrième lors de la finale du Louisdor Cup, le championnat pour jeunes chevaux, en décembre 2020 et a été vendu depuis à Lisa Müller.

Bartlgut’s Quantum et son propre frère Bartlgut’s Quebeck (mère par Paradiesvogel) ainsi que Bartlgut’s Quarz (mère par Rubinstern Noir) sortent en épreuves de dressage CDI Grand Prix montés par la cavalière autrichienne Ulricke Prunthaler. Quel Filou, hongre, né en 2011, a lui été vendu pour un million d’euros par P.S.I. en 2014. Lors des Championnats du monde pour jeunes chevaux de dressage en 2017, il termine troisième lors de la finale des 6 ans sous la selle de l’Espagnol Severo Jurado Lopez. Enfin, Quater Back Junior FRH, né en 2009, est un habitué des podiums. Au début de l'année 2020, ce hongre s’est qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo sous les couleurs du Luxembourg.

De nombreux étalons approuvés

Parmi les fils de Quaterback ayant été approuvés, nous pouvons citer Quaterstern sacré champion suprême lors de l’approbation « Schaufenster der Besten » à Neustadt en 2012 et Quadroneur approuvé avec prime. La descendance de ce dernier s’est d’ailleurs révélée prometteuse et pourtant, Quadroneur a été vendu comme cheval de sport. Autre étalon approuvé : Quasar de Charry, sacré champion du Hanovre des 4 ans en 2012. Son fils, Qupidon d’Arion, a quant à lui été Champion des chevaux mâles de 3 ans lors de la Grande Semaine de Saumur en 2015. On peut aussi citer les étalons approuvés DSP Quindale, Quvée d’Or, Quaterhall, Quatergold, Quaterback’s Junior, Quinoa ou encore Quanta Costa.

Quaterdance, né en 2010, a lui été approuvé DSP en janvier 2013 à Munich-Riem. Ce fils de Quaterback a été deux fois champion de France pendant la Grande Semaine de Saumur en 2014 et 2015 et vice champion de France en 2016. Quaterbold, né en 2009, d’une mère par Donnerschwee, a été Champion de France des 5 ans lors de la Grande Semaine de Saumur en 2015. La même année, l’étalon, qui appartient au Haras de Payrol, a participé aux Championnats du monde jeunes chevaux de dressage.

En France, quelques descendants du regretté Quaterback sont présents. Parmi eux, on trouve notamment Quartz de Hus, Querida de Hus, Qupidon de Hus, Quickstep, Quintina, Jack is Back Astola et Jynx’s Back Astola, qui affichent un indice supérieur à 100 en dressage mais aussi en concours complet ou en saut d’obstacles.

(1) Le Prix Otto Lörke est décerné chaque année au cavalier, entraîneur et propriétaire du cheval de dressage, âgé de moins de dix ans, qui a attiré l'attention du comité de dressage par des succès particulièrement remarquables dans les épreuves de niveau Grand Prix en Allemagne.