Normandy Horse Day, la belle fête du cheval à Saint Lô
lundi 08 septembre 2014

Normandy Horse Day14
Normandy Horse Day14

Le vendredi 5 septembre, le monde du cheval mais aussi le grand public était convié à St Lô pour vaste panorama de l’élevage normand et français. Une belle journée très réussie, en particulier la soirée dédiée au Cadre Noir qui a enchanté les nombreux spectateurs français et étrangers .Au plan commercial, l’enthousiasme est plus modéré, avec moins d’acheteurs que prévu par les organisateurs.

La foire aux poulains et le  championnat de Normandie des poulinières et foals (dans le superbe cadre du Haras national),qui a consacré Myrtille du plant (Eyken des Fontenis ) et son fils par Iowa à Claude Sauvé (50), devant Perle de Cheux (Trésor de Cheux) et son fils par Nectar des Roche à Ghislaine Houssin (14) ont permis une petite dizaine de transactions. Le championnat de France des femelles de 2 et 3 ans a consacré Coccinella Batilly (Quprice Bois Margot) à l’EARL de Batilly (89) et Bakara West (Dalton Van Het Lindehof) à Christian Plancon (22) (voir détail, article élevage sur cavadeos).

Les ventes amiables de 4 à 7 ans présentés sur un parcours, ont permis 6 à 7 transactions sur 65 présentés. Les commentaires le plus souvent entendus faisaient état de tarifs un peu surestimés par les vendeurs. Enfin la vente aux enchères Nash de 3 ans présentés en liberté à l’obstacle s’est déroulée dans un CPE plein, mais là aussi les acheteurs étaient peu nombreux avec 4 chevaux vendus sur 25  à un prix moyen proche de 20 000 € et le record à 35 000 € pour Baladine du Chanu (Kannan) .Deux transactions amiables autour du prix moyen étaient semble t’il encore en court. Comme d’habitudes, d’autres ventes se réaliseront dans les jours prochains, sans parler de celles qui se sont conclues chez les éleveurs et cavaliers de la région. 

Beau succès aussi des animations avec la présentations de différentes races de chevaux, de sujets célèbres (Diamant de Semiily sous la selle d’Eric Levallois, Flipper d’elle et Laurant Goffinet) mais aussi de bovins et ovins normands, sans parler des 4 superbes attelages à 4 chevaux des haras nationaux. St Lô a honoré son appellation de capitale du cheval.