Pas de Championnat mais un podium dominé par Good Pleasure Semilly
vendredi 20 décembre 2019

Good Pleasure Semilly
Good Pleasure Semilly © Eric Fournier

Le stud-book tricolore agrée cette année 29 nouveaux mâles Selle Français de 3 ans au terme d'un testage en profondeur réalisé à Saint-Lô (9 au 19 déc) par cinquante et un candidats. Sans surprise, Good Pleasure Semilly déjà très bien noté, domine le podium complété par Goubet d'Arvor et Gwenndu de Kergane pour le compte du G.F.E.

Entre la catégorie "Espoir" et "Très Prometteur", trente sept mâles de 3 ans ont été approuvés Selle Français en 2019, dont huit déjà approuvés à 2 ans. Les participants au testage bénéficient tous d'un minimum de 5 cartes.  

Good Pleasure Semilly (For Pleasure, Han et  Betty Boop Semilly par Diamant de Semilly), a montré une très belle envergure, des moyens incontestables, un style qui n'est pas sans rappeler parfois celui de For Pleasure, notamment au saut monté, et un super équilibre associé à une locomotion de qualité. Il est apparu sensible et vif lors de la qualificative normande qu'il remportait avec la meilleure note du classement permanent (16.82/20) mis en place cette année par le stud-book Selle Français tant pour les 2 ans que pour les 3 ans. Au terme de dix jours de testage il semble avoir conservé tout son influx, qualité qui n'a pas échappé aux cavaliers internationaux qui donnaient leur avis. Ce joli bai était présenté par son naisseur Richard Levallois (50) a souvent tourné autour de la coupe et du Championnat des 3 ans "mais c'est une première victoire" raconte Richard. Good Pleasure est sans doute l'archétype du cheval moderne que beaucoup cherchent à produire. Il faudra le suivre avec intérêt sur le circuit des 4 ans. "Nous le ménagerons", précise l'éleveur.

Sa lignée maternelle est intéressante (8/10) en provenance de Son Altesse DS, dont la notoriété n'est plus à démontrer. Elle a d'ailleurs largement essaimé au sein du stud-book tricolore au service de divers affixes réputés. Alors que sa première mère (8 ans, 7 produits enregistrés) n'a pas encore de poulain en âge d'être indicé on passera à sa deuxième mère Etoupe II (Quidam de Revel x Tanaël), ISO 161/00, qui a marqué les esprits en SHF avec Franck Schillewaert et bien gagné ensuite en CSI avec Julien Epaillard. 

A la deuxième place : Goubet d'Arvor (Baloubet du Rouet et Swansea Tame par Quidam de Revel). Il est né en Bretagne, la consonance n'a échappée à personne, mais est enregistré à SIRE pour le compte de l'Allemand Michael Hammes de Francfort. Acquis yearling par l'étalonnier hollandais Joop Aaldering, bien connu sur le circuit des approbations européennes et inconditionnel des chevaux au look moderne et bourré de sang, Goubet d'Arvor a été approuvé au Kwpn il y a quelques mois. Il gagne son lot à la qualificative de Saint-Lô en octobre et retrouve le terroir de ses origines normandes (élevage Tame) puisqu'il vient de passer sous les couleurs normandes du G.F.E. Doté d'un papier séduisant (souche évaluée à 9/10) riche en indicés grâce notamment à la matrone du Selle Français Gémini à l'origine des fameux Narcos II, Larry II, Quat'Sous, Mazarin V... Ce Selle Français originel, il n'y en a pas tant que ça, bien tonique, d'un physique très plaisant, d'un joli blond harmonieux, et d'une plastique distinguée rappellerait davantage la morphologie sportive de Quidam de Revel que la production de Baloubet réputée pour quelques physiques disgracieux mais néanmoins plein de force brute pour l'obstacle. Selon Fabrice Paris, membre actif du G.F.E, "Goubet d'Arvor méritera des mères avec suffisamment de cadre". Sa locomotion est très régulière, son style sur les barres est bon. Il mérite maintenant de se reposer.  

Le podium est complété par le Breton Gwenndu de Kergane (Capoutchi de Kergane et Destebann de Kergane par Grand Chef Bleus), né chez Louis Meunier (56) qui semble faire l'actu depuis quelques années, notamment aux Ventes Fences où il collectionne les succès après Berdenn de Kergane (Flipper d'Elle) en 2014 et maintenant Gwenndu qui était adjugé 130 000 € en septembre. Gwenndu provient d'une mère ISO 118/19 qui n'a qu'un produit et plus globalement d'un savant mix de sang étranger, de sang Selle Français et bien plus loin de pur-sang. Il s'est montré démonstratif au saut en liberté, moins convaincant sur le petit parcours proposé (1m) et n'accuse pas une locomotion exceptionnelle d'après les commentaires recueillis mais "un profil positif et en tout point conforme à ce qu'on attendait..ce qui le propulse assez logiquement dans le trio de tête" résumait Francis Mas qui l'a vu "bien se comporter durant le testage".   

Pour en savoir plus.

Le stud-book Selle Français éditera son traditionnel catalogue pour le salon des étalons de Bordeaux mais prévoit également une formule digitale déclinée d'une part en une version facilement accessible à tous et une version enrichie réservée aux adhérents du Selle Français.

Après Saint-Lô, prochaine étape Saint-Lô.

Le Pôle Hippique accueillera le 21 Février 2020 en ouverture du Salon des Etalons les 2 ans expertisés cet automne. Ils auront 3 ans et auront le temps de murir jusqu'au Testage de décembre 2020 réservé aux meilleurs des "H".

Retrouvez la liste des étalons approuvés : ICI.

L'approbation est à visionner en replay : ICI.