Plans de monte : les choix de l'élevage de Coquerie
vendredi 02 avril 2021

Giovani de la Pomme
Giovani de la Pomme © Eric Knoll

Victorieux au Global Champions Tour de Doha il y a un mois sous la selle de Scott Brash, l’étalon Hello Vincent n’a hélas pas la consonance de ses origines. Coquin de Coquerie Z, de son nom de naissance, est en effet né à Subligny, dans le Sud-Manche. Il est l’actuel porte-drapeau de l’élevage de Raphaël Dulin, auquel nous consacrions un reportage en mars 2019*. Il nous confie ses choix de croisements pour la saison 2021.

Combien de poulinières seront saillies cette année ?

Nous mettrons 20 juments à la reproduction, ce qui est un chiffre stable. Parmi elles, 5 seront en transfert d'embryon. Cette proportion est en augmentation car je possède de jeunes juments qui s'annoncent bien en concours et qui risquent d'être vendues. Je voudrais donc essayer de garder ma génétique. 

Comment s'effectue le choix des croisements ?

J'essaye de bien définir les points positifs et négatifs de mes juments, ce que j'ai besoin d'améliorer en fonction de la production qu'elles me donnent. Une jument qui a un style des antérieurs à l'obstacle un peu lent sera croisée avec un étalon rapide devant ou une jument petite sera mise à un étalon qui transmet de la taille. J'essaye de fixer les caractères recherchés en compensant les défauts, en espérant que le mariage fonctionne !

Avec cette méthode, j'arrive à un panel d'étalons possibles. Je sélectionne alors en fonction des origines que j'affectionne, des croisements qui fonctionnent bien, etc. J'ai l'habitude de dire que je fais mon tableau d'accouplement au crayon à papier et la gomme n'est jamais très loin (rires) ! Les membres de mon équipe participent à ce travail, notamment Simon Gallet, notre cavalier. J'essaie de les sensibiliser à l'élevage. Pour les jeunes juments que je vais mettre en transfert particulièrement, je lui demande son sentiment de "pilote". Il ressent des choses à cheval qui sont différentes de ce que je peux voir de mon côté. Il me donne ses indications par rapport au sang, à l'intelligence des juments par exemple. Dans les accouplements, j'utilise 80% d'étalons confirmés et 20% de jeunes étalons.

Parlons des étalons, qu'est-ce qui vous décide à en utiliser certains ?

Je regarde beaucoup la cote des étalons. Celle-ci grandit au gré de leur carrière ou de leur production, à l'image de Candy de Nantuel, SF (Luidam, KWPN). Il a débuté sa carrière d'étalon en étant stationné à la Coquerie et je reconnais ne pas l'avoir utilisé immédiatement. Aujourd'hui, tout le monde veut des produits de Candy. Je lui mettrai donc 3 ou 4 juments cette année. 

Le fait d’être au bureau directeur du Groupe France Elevage influence-t-il vos choix de croisement ?

J'ai envie d'utiliser des chevaux qui me plaisent, je n'ai donc aucune contrainte ni obligation de prendre des étalons du catalogue GFE. Nous avons la main libre mais naturellement je suis incité à mettre en valeur les chevaux que nous avons sélectionnés, d'autant qu'un jeune étalon du GFE est toujours stationné dans notre centre de reproduction. C'est ce qui s'est passé avec Consul dl Vie Z, Malito de Rêve, SF, Vleut, KWPN ou tous les chevaux qui m'ont été confiés par le passé. Je dirai qu'au final, la proportion est de 80% d'étalons du catalogue GFE et 20% autres.

Quels étalons seront placés à la Coquerie cette année ?

Nous accueillons Giovani de la Pomme, Bwp (Shindler de Muze, sBs) et le vainqueur de la qualificative étalons de Saint-Lô 2020, le 3 ans Igelo de Riverland, SF (Tangelo van de Zuuthoeve, Bwp). Giovani saillira 4 de mes juments dont Esquisse, la sœur de Major de Coquerie, SF (Ahorn, KWPN), ISO 166/2009. Nous espérons qu'il transmettra sa force et sa très bonne tête. Les échos des éleveurs sont excellents. Igelo devrait arriver au 15 avril, son origine sort un peu des sentiers battus. Le cheval est magnifique. Il apportera certainement de la taille, de la sérénité à des juments délicates ou inquiètes car il est hyper gentil. Notre jeune étalon "maison" Happy de Coquerie, SF (Vleut, KWPN) a été approuvé SF au Championnat étalons en février, mais j'attendrai pour l'utiliser car je veux lui donner toute sa chance en concours avant de le perturber avec la monte. C’est le frère utérin d’Hello Vincent.

Pouvez-vous nous parler de vos choix de croisement 2021 ?

La première qui me vient à l'idée est la mère d'Hello Vincent, Quadrille de Coquerie, SF (Fergar Mail, SF x Papillon Rouge, SF) qui est prévue en transfert d'embryon à Diarado, Holst, Candy de Nantuel, SF et Hélios d'Helby, SF (Cornet Obolensky, Bwp). Pour Diarado, cela faisait plusieurs années que je lui tournais autour. J'ai enfin le profil de jument qui lui va bien et surtout sa production se confirme. Quadrille est une grande jument qui doit être affinée. Je lui avais mis Consul dans cette optique et elle m'a donné Hello Vincent qui est magnifique ! Elle est un peu ancienne formule et je pense que Diarado ramène justement du bouquet.

Après, Raliska de Coquerie, SF (Hélios de la Cour, SF x Pot d’Or, ps) ISO 141/2011 ira à Hardrock Z (Heartbreaker, KWPN) et Hélios d'Helby. Je tente l'essai de ce jeune cheval-là car Hélios est un cheval que j'adore, avec une qualité de saut proche de la perfection. Il est assez grand et semble avoir des moyens.

La fille de Raliska, Diva de Coquerie, SF (President, KWPN), ISO 125/2019 ira à Candy et Harley VDL, KWPN (Heartbreaker, KWPN) en transfert. Je vais utiliser ce cheval car j'adore le croisement Heartbreaker x Carthago (même papier qu'Hardrock, mais qui me permettra de diversifier) en transfert.

Electre de Coquerie, SF (Kannan, KWPN x Quidam de Revel, SF), ISO 135/2020 est prévue à El Barone 111 Z (Emerald van’t Ruytershof, Bwp) et Diarado en transfert. Happy Girl de Coqueri, SF (Cicero Z x Papillon Rouge, SF) fera un peu de parcours à 4 ans puis ira à Conthargos, Old (Converter, Old). Je mettrai des juments aux jeunes Ginko du Rouet, SF (Vagabond de la Pomme, sBs) et Dollar du Rouet SF (Chacco-Blue, Meckl).

Poésie de Coquerie, SF (Heartbreaker, KWPN x Papillon Rouge, SF), la propre-sœur des internationaux Team et Ugano, indicés tous les deux ISO 162 en 2017, ira à Eldorado van de Zeshoek, Bwp (Clinton, Holst). J’utiliserai ce dernier dans un but très précis. En effet, la jument est une Heartbreaker, KWPN et Eldorado est un Clinton. Je l'avais déjà mise à President (Clinton) par le passé, justement pour avoir ce mariage Clinton x Heartbreaker qui fonctionne si bien. 

En résumé – Les Choix de Raphaël Dulin pour 2021

Candy de Nantuel, SF (Luidam, KWPN)

Giovani de la Pomme, Bwp (Shindler de Muze, sBs)

Diarado, Holst (Diamant de Semilly, SF)

Hélios d'Helby, SF (Cornet Obolensky, Bwp)

Hardrock Z (Heartbreaker, KWPN)

Harley VDL, KWPN (Heartbreaker, KWPN)

El Barone 111 Z (Emerald van’t Ruytershof, Bwp) 

Conthargos, Old (Converter, Old)

Ginko du Rouet, SF (Vagabond de la Pomme, sBs)

Dollar du Rouet SF (Chacco-Blue, Meckl)

Eldorado van de Zeshoek, Bwp (Clinton, Holst)

* à retrouver ici