Qualif SF : Good Star Rampignon et Honduras d’Aubigny sacrés à Chazey
jeudi 17 octobre 2019

Good Star de Rampignon Qualificatives SF 3 ans Chazey sur Ain
Good Star de Rampignon (Quick Star x Clinton), vainqueur de la section des 3 ans © Jean-Louis Perrier

La quatrième qualificative du Selle Français pour les mâles de 3 et 2 ans s’est déroulée au Parc du Cheval de Chazey sur Ain. Le lot un peu maigre de 3 ans a été compensé par une belle affluence de 2 ans.

La diversité génétique était de mise à Chazey. Seul Sandro Boy, avec dans les 2 ans six produits issus de sa première saison de monte à BLH, a un effectif dépassant les deux poulains sur l’ensemble des  sujets présentés. L’un d’eux, Hyperthop de la Byche termine au 3e rang avec la meilleure note de modèle, 16,6 pour une moyenne de 16,07. Il est né dans l’Ain chez Céline Cordesse et Cédric Bachelier, premier produit de El’Est Top d’la Byche par Con Air. Trois chevaux dépassent la note globale de 16. Le deuxième est Haschich d’Albain né en Saône et Loire chez Alexis Bouillot qui a réussi le croisement de ses deux performers Canabis d’Albain et Virgule des Prés par Quartz du Chanu. Toutes les notes de Haschich d’Albain dont au dessus de 16 avec 16, 75 au saut en liberté. Le vainqueur de cette session Honduras d’Aubigny décroche 17 à cet atelier concluant à une moyenne de 16,16. Il représente l’élevage ligérien de Pierre Valette qui a croisé Mylord Carhago avec Concordia La Silla, une fille de Carthago performante en CSI et qui a dans sa production aussi Hogrion d’Aubigny par Ogrion des Champs, 15e sur ce concours. A la 4e place on trouve Hashtag de l’Orgris, par Asti Spumonte et Tella du Puech Rouget une anglo de complément par Désir Champeix né chez Sophie Repiton en Isère. Hot Savoie par Candy de Nantuel complète le quinté gagnant. Il représente l’élevage haut-savoyard de Maurice Moine qui a déjà  fait naître avec la même mère Rafale Savoie par C Indoctro II, Gandhi Savoie lauréat l’an dernier sur ce même circuit des mâles.

 Avec 38 chevaux présentés, ces 2 ans ont offert aux juges un lot intéressant bien qu’assez hétéroclite, l’évolution sociologique de l’élevage amenant des éleveurs plus avides de conseils que véritablement soucieux de produire un futur reproducteur. Le jury expérimenté a aussi remarqué les grosses différences de préparation entre les chevaux, certains pas assez préparés, d’autres un peu trop sur le saut en liberté avec des passages de postérieurs pas très naturels !

Dans le lot plus restreint de 3 ans, 16 poulains en lice, seul le gagnant, Good Star de Rampignon franchi la barre des 16 avec 16,01 de moyenne. Né à l’élevage du Rampignon près d’Annecy, ce fils de Quick Star qui lui a légué sa robe foncé et son modèle a été élevé au biberon par Jennifer et Loïc Michelon, sa mère Eclipse van Schuttershof par Clinton et la souche de Kashmir van Schuttershof étant décédée au poulinage ! Son dauphin, Go Up de Farjonnière, obtient la meilleure note au saut en liberté avec16,50 pour une moyenne de 15,79. Né chez Yves Faussurier dans l’Ain, il représente le croisement de deux étalons stars, Kannan avec une fille de Diamant de Semilly, Querida de Longa. Au troisième rang avec 15,64 en global, G’Star du Bief est le mieux noté au modèle avec 16,60. Il est né dans la Loire chez Christophe Berry et représente la jeune production du bel Adagio de Talma avec Utopie du Bief par Norton de Gravant.