Remise des prix WBFSH/Jaeger LeCoultre: L’élevage du Paulois (SF) à l’honneur
jeudi 21 novembre 2013

Remise des prix WBFSH 2013- la Princesse Benedikte du Danemark.
Bosty et Paul Grosz récompensés par la Princesse Benedikte du Danemark.

Représenté par Paul Grosz, et récompensé par l’horloger Suisse Jaeger LeCoultre, le Haras du Paulois en Normandie, a été reconnu « meilleur élevage du monde » de l’année, en saut d’obstacles.

Dans le même temps c’est tout l’élevage du Selle Français qui a été mis à l’honneur. Ce n’était pas arrivé depuis un certain Baloubet du Rouet. Faut il rappeler que Myrtille Paulois a été élevée par Madame Agnès Grosz puis fut vendue à Madame Forbes à l’âge de trois ans ? Faut il revenir, entre autres succès de cette étonnante jument (Dollar du Murier x Grand Veneur), sur la victoire de Roger Yves Bost à Herning, cet été, lors du championnat d’Europe de saut d’obstacles ?

Acteurs de l’ombre, les meilleurs éleveurs du Monde, dans les trois disciplines olympiques, sont récompensés chaque année par la WBFSH (World Breeding Federation for Sport Horses) dont la Présidente d’Honneur est son Altesse Royale la Princesse Benedikte du Danemark. Passionnée la Princesse est elle même éleveur de chevaux de dressage et mère d’une championne de la discipline, la Princesse Nathalie zu Sayn-Wittgenstein qui a représenté son pays au derniers JO de Londres avec Digby (by Donnerhall x Sandro). Son implication et son soutien aux éleveurs est donc sincère, comme on a pu le vérifier tout au long de ce diner de gala où, accompagnée par le Président de la fédération équestre du Qatar, Hamad bin Abdul Rahman Al-Attiyah, elle assurait la remise des prix et des montres gravées à cet effet par Jaeger leCoultre, dans un salon du Grand Heritage Hotel de  Doha.

Outre l’élevage Selle Français en saut d’obstacles, celui du KWPN pour les Pays Bas, se distinguait en dressage. Maartje et Joop Hanse ont en effet élevé Valegro (Negro x Gerschwin) le hongre avec lequel l’Anglaise Charlotte Dujardin avait remporté deux médailles d’or aux JO en 2012 à Londres et qui, sur sa lancée, a dominé la dernière saison.
 
Enfin, en complet, la surprise est venue du stud-book Cheval de sport espagnol (CDE) pour lequel l’ancien champion de concours complet espagnol Ramon Beca, fort de sa connaissance du sujet, a lancé un programme d’élevage spécifique. La plupart de ses chevaux sont confiés à l’actuel N° 1 mondial le Néo Zélandais Andrew Nicholson, en particulier Nereo (Fines x Golfi), finalement cheval de l’année 2013.