S'entrainer aux concours de saut en liberté à l’élevage du Clocher
lundi 25 novembre 2019

Hillusion du Clocher
Hillusion du Clocher, par Cap Kennedy et Kadence des Buis par Baboutchyn. Les jeunes filles sont des bénévoles de l'Ecurie Debes : Christelle Wirth à gauche et Justine Hammer à droite. © Frédérique Merck

À l’écurie DEBES, à Batzendorf, l’intérêt pour l’élevage n’est pas récent. Yves Debes, le père, est passionné et, sous la bannière « du Clocher », il n’aime rien de plus que faire naitre des beaux poulains après avoir réfléchi aux meilleurs croisements possibles. Organiser un concours de saut en liberté est donc une suite logique à cette passion familiale.

Pour la quatrième année consécutive, la journée a rassemblé 45 chevaux âgés entre 2 et 6 ans et venus d’élevages alsaciens et lorrains. La manifestation reste un concours d’entraînement mais avec toute l’infrastructure et l’organisation relative à un concours officiel : un sol de qualité, un accueil soigné dans une ambiance conviviale, une restauration de qualité servie dans une tente chauffée, des nombreux cadeaux pour les participants. 

Malgré une météo peu engageante, entre averses et ciel gris, pas moins de 150 spectateurs se sont déplacés pour assister au spectacle et découvrir les jeunes chevaux présentés. Ceux-ci étaient notés par Guy Barbier, membre du conseil d’administration du stud Book Selle Français et propriétaire de l’élevage de Baujac, et par un expert de haut niveau, Mathieu Laveau, champion de France CSO Pro1 et 2013 et 2018. Les différents groupes présentés ont révélé une belle qualité, dont particulièrement le groupe des 3 ans. Le classement a été fait en fonction des notes données à chaque cheval  en se basant sur les critères officiels 2019 Selle Français : équilibre (25%), moyens (25%), style à l’obstacle (25%) et sang volonté respect intelligence (25%). Au-delà des notes, l’objectif visé est surtout de permettre aux passionnés d’élevage de se rencontrer, d’échanger.

Le rendez-vous est d’ores et déjà pris pour 2020...