Saint-Lô, un championnat des 3 ans plein d'avenir
vendredi 15 novembre 2019

Ginevra de la Cense
Ginevra de la Cense © Eric Fournier

Ginevra de la Cense, Graine des Forêts, Gazelle Duverie et Guliver de Baerenrain sont les lauréats d'un championnat régional fort de quelques 310 chevaux de 3 ans présentés à Saint-Lô les 13 et 14 novembre derniers.

C'est donc désormais la notion de championnat qui prévaut en remplacement du traditionnel régional, les promoteurs de Cheval Normandie ayant sans doute estimé que le nouvel intitulé était plus accrocheur, plus tendance ou plus flatteur. Dans les faits le déroulé reste identique. Bien vu, car les éleveurs avaient répondu en nombre même s'ils se sont répartis sur ces deux jours laissant au final une impression de fréquentation moyenne côté public compte tenu de la très large amplitude horaire. Mercredi, les derniers sautaient tout de même jusqu'à 21h30. L'essentiel reste que les éleveurs ont besoin de ce type de support événementiel, notamment pour promouvoir leurs productions, rencontrer des prospects, idéalement vendre et donner une première expérience à des poulains qui seront sur le circuit SHF d'ici quelques quatre ou cinq mois.

On a pas vraiment constaté de phénomène au cours de la première journée, juste un lot de chevaux de bonne facture, des sujets en bel état, bien entretenus par leurs propriétaires. Impression confirmée lorsqu'on s'arrête sur l'atelier du saut monté (dans l'ancien Manège de La Gourmette) qui a le mérite d'éclairer les acheteurs sur la capacité du poulain à se porter en avant mais surtout à porter le cavalier sur une petite ligne terminant sur un oxer d'un mètre environ. Les chevaux étaient bien manipulés et rodés. Ce championnat régional devient donc un événement à part entière et avait suscité l'attention de quelques étrangers. Convenons qu'il y a peu de rassemblements de cette ampleur en Europe et l'effort de promotion de Cheval Normandie mérite d'être poursuivi et pourquoi pas amplifié. 

Les lauréats des "Rappels" sont les suivants :

Mercredi 13, c'est Ginevra de la Cense, un produit de Vigo d'Arsouilles et Ulrieke VdMispelare par Skippy II, qui domine le premier rappel. Il est né pour le compte des frères Markus et Thomas Hauri, fidèles partenaires suisses d'Emmanuel Vincent qui le présentait. Venu en voisin Emmanuel ne néglige jamais ces concours d'élevage et estime qu'ils constituent une première étape intéressante pour familiariser progressivement les poulains avec un environnement de compétition. Ginevra s'impose avec 16.25/20.

Graine des Forêts (Kannan et Une des Forêts par Diamant de Semilly), à Fabrice Paris, s'adjuge la cession de deuxième partie de journée (chevaux de moins de 1.65m) obtenant une moyenne de 16.18/20 qui la place juste devant Galactée de Tivoli (16.16/20), produit de Vagabond de la Pomme, inscrit par Sébastien Tence.

 Une Gazelle peut en cacher une autre car la petite baie Gazelle Duverie (Kannan et Gazelle de Lavigne par Persan) à Véronique Lemarchand (50) gagne sa catégorie des moins de 1.65m avec la note de 16.77 et Gazelle du Bois (Nartago et Sawandha du Bois par Canaletto), 2ème, s'inscrit dans ses traces avec un 16.59. 

Les deux leaders des plus de 1.66m étaient engagés par la maison Julien Bellet (GAEC de La Mouche) qui place en tête Guliver de Baerenrain (Vagabond de la Pomme et Planète de la Baie par Damiro L), noté 16.62. Le hongre rivalise avec Gandalf Mouche (Osiris d'Orioin et Inedy Mouche par Bleu Blanc Rouge) -16.58 - qui lui est bien un pur produit de Julien Bellet basé à La Mouche (50320).