Bilan 2018 et projets 2019 : le Selle Français a tenu son assemblée
mardi 18 juin 2019

AG Selle Français 2019
L'AG du stud-book Selle Français s'est tenu le 11 juin © Stud-bokk Selle Français

Elus du Selle Français et auditeurs libres étaient conviés mardi 11 juin à l'assemblée générale ordinaire du stud-book. L'occasion de faire le bilan de l'année passée et de se projeter sur les challenges qui attendent l'association nationale de la race.

La séance s'est ouverte sur une prise de parole de Pascal Cadiou, président du stud-book SF, insistant sur l'obtention de l'agrément du statut d'organisme de sélection. Délivré par le Ministère de l'agriculture, cet agrément incombe notamment à l'association nationale de définir les objectifs de sélection en veillant à la gestion de la variabilité génétique, rôle que tenait l'IFCE ces dernières années. Pascal Cadiou a ainsi souligné que "le changement est engagé mais le véritable challenge est devant nous [...]. Nous avons depuis plusieurs années engagé ce tournant en travaillant sur notre schéma de sélection, [...] sur l'amélioration génétique en donnant une place plus importante aux jeunes générations, en allant à la conquête de nouveaux marchés et tout cela en flirtant avec une autonomie financière de 70%". Pour rappel, le Fonds Eperon, les aides du Ministère au travers des appels à projets ainsi que le concours de partenaires complètent les ressources du SF.

Bilan financier positif 

Si le bilan financier a été évoqué en fin d'assemblée, il était attendu par beaucoup et s'est révélé positif. "Les éléments qui en ressortent sont la répercussion positive des décisions prises en 2018 puisque nous avons clôturé l'exercice avec un résultat de 11 363 €. Il a été décidé d'affecter ce résultat au compte report à nouveau", indique le SF dans un communiqué. 

Les régions à l'honneur

Ce bilan positif permet à l'association nationale de la race d'aborder avec sérénité les projets pour l'année 2019. Le SF entend bien renforcer sa collaborations avec les associations régionales d'éleveurs. Une action qui se traduit notamment par l'organisation par les associations régionales des qualificatives femelles, espoirs du complet et étalons. 

Les concours d'élevage vont également évoluer avec de nouveaux encouragement pour les 3 ans sport femelles et hongres. L'objectif ? "Favoriser les rassemblements de 3 ans commerciaux et dynamiques sur les concours régionaux de fin d'année et encourager les éleveurs à préparer les chevaux en fin d'année de 3 ans." Ainsi, un concours régional de 3 ans montés (femelles et hongres) sera le support d'un encouragement significatif (le stud-book ne précise pas encore le montant) pour la première moitié du classement, et ce dans chaque "ancienne région". 

Recherche et formation en évolution 

Selon le Selle Français, le pôle recherche et développement est en pleine évolution. Les recherches actuelles portent sur le bilan des vingt dernières années d'approbation "afin de d'évaluer la pertinence de la politique suivie et redéfinir si besoin les lignes directrices pour les prochaines années". Une étude sur les indices des foals est également au programme des mois à venir. Cela permettra de communiquer aux éleveurs les premières tendances de production d'un jeune étalon pour un reproducteur qui a suffisamment de descendants de 2 et 3 ans évalués. 

Des évolutions sont également à noter pour les formations juges. Un pool de 10 formateurs a été créé afin d'animer les formations et sessions de compagnonnage, d'encadrer les examens ainsi que de travailler sur les supports de formation. "Le réseau de juges référents a également été réorganisé afin de s'adapter à la nouvelle structure régionale et de redynamiser le réseau. Autre nouveauté pour 2019, le mandat passe à 4ans ", précise le stud-book. 

"Enfin, le programme de formation des Young Breeders adopté en 2018 et mis en application en 2019 se déroule parfaitement", conclut l'association. "Au total 400 élèves, au cours de 10 rassemblements sur 33 établissements, ont été initiés à la discipline entre janvier et mai 2019. Le calendrier 2019/2020 des formations d'initiation a été présenté et commencera le 18 novembre prochain pour se clôturer en février 2020. Des formations de perfectionnement seront ensuite mises en place afin de permettre aux jeunes breeders d'être toujours mieux formés".  Les huit meilleurs d'entre eux ont par ailleurs été sélectionnés pour représenter le SF lors des championnats du monde qui se dérouleront en juillet en Autriche. Les heureux élus sont :

Dans la catégorie Junior
Théo TERNYNCK
Laura DELANGHE
Lucie MADELINE
Malvina CANEL
Réserviste : Lucie LEROUX 

Dans la catégorie Senior
Julien SCHALCK
Baptiste LEMERLE
Elisa PAUTEX
Augustin BORD
Réserviste : Chloé GOUGIS