Code des courses et bien-être animal : les nouveautés
mardi 18 février 2020

Illustration code des courses modifications règlementaires
Le bien-être animal est renforcé dans la version révisée du Code des courses de galop 2020 © Scoopdyga

Mis à jour chaque année avant d'être validé par le Ministère de l'agriculture, le code des courses publié par France Galop évolue en ce début 2020. Plusieurs mesures sont prises en faveur du bien-être animal.

Le code des courses est l'ensemble des règles qui régissent les courses en France. Il existe un code des courses au Galop et un code des courses au Trot. Hier, lundi 17 février, France Galop publiait la dernière mise à jour du document (à retrouver ICI). Des modifications règlementaires qui font la part belle à l'amélioration du bien être-animal. Parmi les mesures marquantes : un cheval qui recevra un traitement par thermocautère (plus communément appelés "feux" et visant a soigner les tendinites) ne pourra plus courir. Ceux qui auront déjà subi ce traitement pourront en revanche courir « sous réserve d’avoir fait parvenir aux Commissaires de France Galop, dans les six mois suivant la publication au Bulletin Officiel des courses de la présente interdiction, un certificat du vétérinaire indiquant la date de l’intervention subie, le site d’application du traitement, sa justification thérapeutique et une attestation d’aptitude à la course. ». Autre exemple : à partir des naissances 2020, les produits de moins de 4 ans ne pourront pas faire l’objet « de l’application d’un traitement par une substance appartenant à la classe thérapeutique des biphosphonates (un produit qui aide à la régénérescence osseuse, ndla)». 

Des avancées qui visent très clairement à faire prendre en compte les capacités physiques intrinsèques d'un cheval, et non les capacités que la médecine animale et les avancées scientifiques peuvent lui donner, ou lui redonner après un accident. A noter dans les biphosphonates, désormais interdits d'utilisation sur galopeurs de moins de quatre ans,  on tiludronate, molécule active du traitement Tildren, largement utilisé dans les sports équestres.