La SHF interdit les protège-boulets sur les Cycles classiques CSO
mercredi 04 mai 2022

Illustration
Illustration © SHF

C'est désormais officiel : dès le lundi 9 mai 2022, les protège-boulets seront interdits sur les épreuves Cycles classiques de saut d'obstacles. Une décision prise par la Société hippique française ce lundi 3 mai, qui explique que "malgré les contrôles sur le terrain, la SHF est régulièrement alertée sur l’utilisation abusive de protège-boulets non réglementaires". Pour rappel, jusqu'alors, le règlement autorisait uniquement les protège-boulets sur les membres postérieurs et ils devaient répondre aux critères suivants : une face interne n’excédant pas 16 centimètres et une face externe mesurant 5 centimètres minimum, un intérieur lisse, une seule coque de protection, la partie rigide de la protection devait être placée sur la face interne du boulet, la seule fixation autorisée était de type velcro non élastique (aucun crochet, boucle, clip, lanière de fermeture ou autre méthode de fixation n'était autorisé), et aucun élément additionnel ne pouvait être ajouté (les protège-boulets avec bavette caoutchouc étaient autorisés). Les bandes postérieures étaient, elles, d'ores et déjà interdites. Suite à ces incidents, la SHF rappelant que sa principale mission "est de former les jeunes chevaux en respectant leur intégrité physique et mentale", elle précise également que "la commission CSO et le Conseil d’administration de la SHF ont pris la décision d’interdire le port de protège-boulets, quels qu’ils soient, sur la piste comme sur les terrains de détente dans le cadre des concours Cycle Classique CSO (épreuves de type Qualification et Formation)". À noter qu'une dérogation a été accordée pour les concours se déroulant sur herbe.