Stéphane Chazel président de l’Association du Cheval Arabe
mercredi 05 juin 2019

Stephane Chazel
Stephane Chazel © Jean-Louis Perrier

Après quelques aléas de la vie associative, l’Association du Cheval Arabe (ACA), organisme de sélection de la race pur sang arabe, s’est dotée d’un conseil d’administration largement renouvelé. Le languedocien Stéphane Chazel en est le président.

Après l’invalidation du vote de l’Assemblée Générale du 6 avril, les membres de l’ACA se sont prononcés le 9 mai pour élire un conseil d’administration faisant place au changement, Sophie Tarquini qui occupait la présidence lors de la mandature précédente n’étant pas élue. La première réunion du nouveau C.A a mis en place le bureau et défini les premières grandes lignes de la politique de l’A.C.A.

C’est Stéphane Chazel qui préside désormais aux destinées de l’association du pur sang arabe français. Installé à St Hippolyt du Fort (30) dans les Cévennes gardoises, il a baigné dans l’univers du pur sang arabe depuis son enfance -sa mère Christiane Chazel étant une des artisanes du renouveau du PS arabe en France dans les années 70- et reste aujourd’hui un nom mondialement connu pour son expertise sur la race. Outre l’élevage où il fait naître des chevaux d’endurance mais aussi de course, Stéphane Chazel est l’un des principaux courtiers internationaux en endurance, discipline où il est très largement impliqué, participant notamment à la commission de la FEI.

Il sera épaulé dans son objectif de retrouver une ACA forte et influente pour faire reconnaître les atouts du PS arabe français par toute une équipe : Christèle Derosch, secrétaire, qui a produit de nombreux performers internationaux en endurance au sein de l’élevage Séranne Larzac tout comme l’aveyronnais Christian Quet dont les chevaux à l’affixe du Barthas s’illustrent sur les CEI les plus difficiles, et une autre occitane, Audrey André qui après avoir constitué un élevage avec des souches polonaises s’est aussi orientée vers l’endurance. Le show n’est en rien oublié avec la vice présidence confiée au breton Alain Chatton, et un des premiers projets de la nouvelle équipe est l’organisation du congrès mondial de l’ECAHO (European Conference of Arab Horse Organizations) en France en 2020. L’ACA n’oublie pas l’importance du secteur course d’hippodrome pour le PS arabe avec parmi ses membres décideurs, Jean-Paul Larrieu, administrateur de l’AFAC, l’association qui gère la partie course. Le provençal Renato Sapone assurera la coordination avec les associations régionales. Les nouveaux administrateurs sont déjà bien engagés dans leur travail avec un objectif clair de mieux communiquer aussi bien en interne sur leurs actions que d’une façon plus générale pour faire la promotion du cheval arabe auprès du grand public.

L’ACA a publié un premier communiqué annonçant sa nouvelle ligne, à retrouver ICI