Bundeschampionate 2020 : les jeunes prodiges de Paul Schockemöhle et Ludger Beerbaum
lundi 12 octobre 2020

L'étalon Cashmere (Cristallo x Contender), vice-champion des 5 ans © LL-Foto.de - Lars Lewandowski

Cette année, les Bundeschampionate, les championnats nationaux allemands pour jeunes chevaux et poneys dans les trois disciplines olympiques, ont eu lieu sous une nouvelle formule adaptée aux exigences de la crise sanitaire et qui a nécessité beaucoup de réflexion. Focus sur le championnat de saut d'obstacles où 189 chevaux ont pris le départ.

Les 7 ans

23 chevaux de 7 ans ont réussi à se qualifier pour la finale qui s’est révélée très exigeante. Les trois premières places reviennent aux chevaux inscrits dans « Oldenburg-International » (OS), tous nés au Gestüt Lewitz et appartenant à Paul Schockemöhle. Melaro (Messenger x Calvano Z), sous la selle de Patrick Stühlmeyer, a été le plus rapide des sans faute. Camelot 143 (Cabachon x Baloubet du Rouet) a suivi à la 2e place piloté par Frederick Troschke. Le 3e est Mesulot PS (Messenger x Latus I) présenté par Eiken Sato. L’étalon Messenger (Montender x Baloubet du Rouet x Spartan), né en 2007, a lui-même été vice-champion des 7 ans aux Bundeschampionate en 2014. Aujourd’hui, il évolue en CSI2* et 3* aux U.S.A. Baloubet du Rouet est bien représenté dans ce classement. Il est aussi le père du 4e : Baloucan (mère par Cancara). 

Les 6 ans

Parmi les 102 chevaux de 6 ans, 41 ont pris le départ dans la finale. Lyjanair, holst (Lyjanero x Coriano), sous la selle de Bart van der Maat n'a commis aucune faute et s'est emparé du titre de champion des 6 ans. En juin, il avait gagné déjà gagné le championnat régional du Holstein. Le hongre appartient à société Bengtsson & Helgstrand GmbH. L’étalon westphalien Zineday (Zinedine x Polydor) piloté par Christian Kukuk a reçu la médaille d’argent. Il appartient à Ludger Beerbaum tout comme l’étalon Comme le Père 3 (Comme il Faut x Contender) qui se classe 4e.

Le 3e sur le podium s’appelle Everton PJ (Embassy I x Light On). Il a laissé tomber une barre dans la finale où les barres étaient relativement hautes. Le hongre hanovrien appartient à la société Michaels & Beerbaum GmbH. 

11 chevaux de 6 ans sont nés au Gestüt Lewitz. Paul Schockemöhle est propriétaire de 12 chevaux qui ont participé au championnat des 6 ans. 

Les 5 ans

62 chevaux de 5 ans ont tenté de se qualifier pour la finale. C’est Charly 1701, OS (Chaman x Stakkato), qui remporte le championnat pour le compte de l’écurie Beerbaum. Son cavalier, Christian Kukuk, ne s'y attendait pas franchement même s'il reconnaissait volontiers que le cheval "avait une super attitude et qu'il donnait des sensations incroyables, il s'est amélioré sur chaque parcours". Madeleine Winter-Schulze a un attachement particulier pour ce cheval parce que son défunt mari, Dietrich Schulze, avait acheté la mère Sundari, née en 2000 (Stakkato x Calypslo II). Sous la selle de Philipp Weishaupt et de Ludger Beerbaum, la jument avait poursuivi une carrière sportive allant jusqu’au CSI 3*. Charly est son premier poulain. 

Cashmere 44 (Cristallo x Contender), monté par Marco Kutscher, a rendu heureux son éleveur, le Dr. Axel Schürner (Gestüt Gut Neuenhof) avec le titre de vice-champion des 5 ans. Le début de sa vie a été tragique: Cashmere vivait seulement depuis 24 heures lors que sa mère est subitement décédée. Que faire? La jument d’un voisin avait pouliné la même nuit. La famille Schürner lui a alors présenté leur foal orphelin dans l’espoir qu’elle le laisse têter. Heureusement, La Belle (nom de la poulinière) a adopté le petit mâle donnant à Cashmere la chance de grandir normalement ensemble avec son propre foal. En 2017, Cashmere a été élu réserve champion lors du concours d’approbation de la Westphalie. Il a couru seulement trois épreuves en 2018 et 2019 avant de prendre davantage d'expérience cette année. Sandra Schürner raconte avec enthousiasme: "Cashmere fait partie de la famille. Nous sommes beaucoup occupés de lui, il est très proche de l’homme. Il a toujours au mieux.

La 3e place a été attribuée à deux couples ex-aequo: Coros 3, westph (Cornet Obolensky x Arpeggio), présenté par Hendrik Dowe, jeune cavalier expérimenté. Fin juillet, ils avaient déjà gagné le Championnat des 5 ans lors de la "Westfalen Woche". Coros 3 appartient à Ursula et Joachim Rosendahl qui sont membres de la "Stifung Deutscher Spitzenpferdesport" (fondation pour soutenir la réussite des chevaux de sport allemands et des cavaliers/cavalières en vue des compétitions équestres de haut niveau). L’autre 3e place revient à un produit du Gestüt Lewitz: Contino-Quick PS, OS (Contendro I x Carinue), monté par Eiken Sato qui classe aussi l’étalon hanovrien Damaskus 57 (Diacontinus x Alexis Z), propriété de Jessica Freye, à la 5e place. Le Japonais Eiken Sato a grandi dans des temples bouddhiste d’Ogawa à Nagano, Japon. Son père, moine, faisait partie de l’équipe japonaise des cavaliers de saut d’obstacles. Passionné, Eiken Sato mène son propre chemin. A l’âge de 18 ans, il est parti vers la Belgique et pour monter sous les couleurs des Stephex Stables. Il a participé aux JO 2008 et aux JEM 2006 et 2010 pour le Japon. Depuis l’été 2014, Eiken Sato continue sa carrière chez Paul Schockemöhle.