Championnat des 5 ans : Diamant de Semilly résiste à la poussée étrangère
mardi 06 septembre 2011

GS 11 azura batillat
Azura Z et Guillaume batillat © www.scoopdyga.com

La compétition des 5 ans a proposé cette année un effectif légèrement inférieur à 2010 avec 340 partants dont 156 juments, 117 hongres et seulement 67 mâles.

Ce nombre étonnement faible de mâles semble indiquer que la mode de vouloir garder des entiers en compétition s’essoufflerait quelque peu mais peut être aussi, que cette génération manquerait un tantinet de qualité. D’ailleurs lors du premier parcours, les juments ont été nettement plus performantes et même si cela s’est rééquilibré lors du second tour, ce cru n’a pas semblé, à part quelques individualités, être exceptionnel du coté des mâles.
A l’issue des 2 qualificatives, 110 sujets ont participé au critérium sur un parcours assez long (550m) mais bien dosé, avec les verticaux à 1,25m, (2 à 1,30m) et les oxers à 1,20-1,25 m avec une largeur maxi de 1,40m. 47sujets sont sans faute soit 42,7% avec là encore une léger avantage pour les juments.
 Au championnat qui prend en compte les scores des 3 parcours, les points de régularité et de bonification et la NEP(note d’épreuve de présentation), nous retrouvons 10 sujets « élite » dont 4 juments et 6 mâles .La championne des juments, Azura Z, répertoriée au stud book Zangersheide est donc étrangère, fille de Air Jordan Z et d’une mère par Skippy II (un bon SF, fils de Galoubet A qui a fait toute sa carrière en Belgique).Elle appartient à un propriétaire italien qui l’a confiée il y a un peu plus de 3 mois à l’écurie Rocuet, et elle était en cours de commercialisation après ses bons résultats. Cette belle et grande bai foncé, dotée d’une excellente galopade, d’une bonne technique a été parfaitement montée par Guillaume Batillat. La seconde Sybelline Folk (Luccianno x Univers d’elle) sous la selle de Thomas Lambert est née chez Jean Sarazin dans l’Oise .Cette bai clair, très tonique affiche force et frappe .Le podium se complète d’Australia, une autre fille d’Air Jordan Z, de race Holsteiner, appartenant au Haras des M et montée par Julien Mesnil.
   

Un Rhône-alpin en tête
En mâles et hongres, le titre est pour le gris Sucre Blue Sauvage (Mr Blue x Kannan) né chez Dominique Blein (74) et monté par Philippe Bernard, cavalier installé dans l’Ain.Il illustre la réussite de l’étalon Mr Blue,(4 produits classés au championnat) qui lui a transmis le modèle, l’énergie, le respect, mais aussi un galop manquant un peu d’amplitude. Second, Shere Khan du Banney (Eyken des fontenis x Papyrus de Chivré ) né en Haute Saone chez Sophie Delforge, monté par Nicolas Delmotte, a effectué de beaux parcours, montrant un bon passage de dos et de la tonicité. Le tiercé se complète du très adroit et styliste Street Hassle monté par Christophe Grangier, né au haras de la Gisloterie (14), de Quick Star et de la gagnante Dame Ricard par Laudanum .Safari d’Auge (Diamant de semilly) et Smatch de Blondel (Calvaro) également bien classés, ont été parmi les plus remarqués .
Dans cette génération où l’on constate une forte présence de produits d’étalons étrangers, c’est toutefois Diamant de Semilly qui demeure le leader tant par le pourcentage de produits qualifiés par rapport au nombre de produits nés avec 16,4%, que par le plus grand nombre de produits classés au championnat soit 8.Les autres reproducteurs les plus en vue sont Baloubet du Rouet, Calvaro, L’Arc de Triomphe, Mr Blue et Dollar de la Pierre .