Deux Z en or à Lanaken
lundi 26 septembre 2011

lanaken2011- jessica kuerten-Cor de la Rossa Z
Jessica Kuerten et Cor de la Rossa Z © Dirk Caremans

Les « championnats du monde » des jeunes chevaux de Lanaken ont couronné une jument BWP dans les 5 ans, un hongre Z dans les 6 ans et un entier Z dans les 7 ans. Les Selle Français furent encore plus discrets que d’habitude.

Confrontés, comme chaque année, à la très forte supériorité numérique des chevaux et cavaliers du cru (KWPN hollandais, BWP belges et Z belgo-hollandais), un peu excentrés géographiquement et se sentant, sans doute à tort, peu concernés par cette énorme fête du jeune cheval de saut d’obstacles que sont les « championnats du monde » de Lanaken, les Selle Français se sont montrés hélas particulièrement discrets lors de cette édition 2011. Une discrétion d’autant plus regrettable que le Haras de Zangersheide de Leon Melchior, à Lanaken (Bel), tout près de la frontière hollandaise, met à la disposition de ces championnats un site et une organisation exceptionnels. Pour les finales, dimanche 25 septembre, absolument plus aucune place n’était disponible autour de la grande arène centrale « Ratina Z ».

Les 5 ans : 35 barragistes

Tous les double sans faute des qualificatives étaient au départ de la finale des 5 ans : soit 58 partants. Sur un parcours sans piège ni grosse difficulté afin de ménager ces chevaux encore jeune, pas moins de 35 d’entre eux, à nouveau sans faute, participèrent au barrage au chronomètre. Ce barrage est remporté par Gladys, bwp (Wandor vd Mispelaere x Toulon) / Yves Vanderhasselt (Bel). Son cavalier, bien que frère du professionnel Christophe Vanderhasselt et bien que surdoué, continue de gérer sa grosse société de transport et ne monte que le week-end. Mais il le fait fort bien ! Sa jument Gladys appartient à l’important marchand belge Stefan Conter (Stephex Stables) et au cavalier Marc Van Dijck chez qui Yves Vanderhasselt monte. Le père de Gladys, Wandor vd Mispelaere, est un Landor S qui montra de la qualité en jeunes chevaux, débuta la monte avant d’être exporté aux USA puis de revenir en Belgique où il fut alors castré.
Gladys devance deux chevaux du stud-book Oldenburg international (section saut d’obstacles du Oldenburg), Cafe’s Champus (Café au Lait x Calido I) / René Tebbel (All), et Chacco – Fly (Chacco Blue x Lord Incipit) / Jacek Bobik (Pol). Café au Lait, père du deuxième, est un  étalon du Oldenburg peu connu, fils du fameux Contender (holst). Chacco – Fly, lui, a hérité de la grosse galopade de son père Chacco Blue sans en avoir le physique un peu lourd. Il avait terminé troisième du championnat polonais, pays de son cavalier Jacek Bobik où cet étalon a sailli cette année une cinquantaine de juments.
Seule Selle Français partant dans la finale, Sibellixe (Indoctro, holst et Juliana Ixe par Voltaire, han) / Berrenger Oudin remplit son contrat avec un sans faute dans la finale puis un nouveau sans faute au barrage. Elle termine 13e sans avoir fait tomber une barre sur ses quatre parcours. Cette jument est née chez Jean Lefebvre dans les Ardennes (élevage des « Ixe »).

6 ans : Carthageno Z surprend et s’impose

Dans la finale des chevaux de 6 ans, c’est le jeune Hollandais Gerben Morsink et son hongre alezan plein de bonne volonté, Carthageno Z, Z (Carthino Z x Burggraaf), qui ont été les plus rapides au barrage, coiffant au poteau l’Allemand Joachim Heyer de quelques centièmes. Gerben Morsink a bénéficié des encouragements du public dans un stade qui réussit particulièrement à cet étudiant ! Il y gagna les 6 ans en 2007 et fut 3e des 7 ans l’année suivante avec Zekina Z (Zandor Z). Il s’est également classé 2e des 7 ans en 2007, puis 4e du Grand Prix des étalons la veille de cette finale des 6 ans, avec Carthino Z (Carthago), qui est le père de cette Carthageno Z, championne 2011 !
Son dauphin, l’Allemand Joachim Heyer confiait pourtant, quelques instants après la remise des prix, qu’il espérait bel et bien la victoire avec son joli et respectueux étalon bai Cum Laude 5, West (Cayetano L x Pilot). Si Joachim Heyer était un peu déçu, c’est également dû au fait qu’il aurait pu s’emparer des deux premières places du classement. Car le cavalier, qui monte exclusivement des jeunes chevaux, classe un autre Westphalien, Chattanooga, solide étalon gris, à la 3e place. Ce fils de Cornet Obolensky, même s’il est un peu moins « concours » que Cum Laude, a bien mérité sa troisième place et a fait une sacrée bonne impression dans les tribunes, lors de son passage.
Quatrième, un Selle Français (né de deux parents étrangers), Ronaldo de la Pomme, né au Haras de la Pomme de Geert Baertsen. Monté par la cavalière hollandaise Monique Van Den Broek, le hongre bai brun  (Stakkato, han x Darco, bwp) a réalisé une belle performance, alliant style, frappe et malice.
Réelle Star La Goula, sf (For Pleasure x Hurlevent) / Gaëtan Scrive est 11e.

Les 7 ans : belle bagarre

Niveau de parcours franchement plus relevé, et grosse bagarre au barrage dans les 7 ans, avec des cavaliers de haute pointure. C’est l’entier né en Irlande et enregistré Z, Cor de la Rossa Z (Cor d’Almé, han x Ahorn, han) / Jessica Kuerten qui l’emporte. La cavalière irlandaise, qui dit disposer d’un bon piquet de jeunes chevaux en devenir, compte attendre cet entier au modèle assez commun et un peu lourd mais bagarreur, en lequel elle affirme compter pour l’avenir. Né en Irlande, il fut enregistré au stud-book Z, son pedigree ne pouvant être accepté par l’Irish Sport Horse.
Deuxième : le bel étalon Casquino, holst (Cash and Carry x Quinar), chic, léger, a montré beaucoup d’équilibre et bons moyens sous la selle de Daniel Deusser (All). Vendu par Jan Tops à quatre ans, racheté par le même à cinq ans, il fut 4e des 6 ans à Lanaken l’an dernier.
Troisième, Tabou Z, Z (Treasure Z x Caretano), sport et légère, appartient aux Melchior et était montée par Christian Ahlman (All). L’entier irlandais, Coole al Clover (Aldatus Z x Clover Hill), champion du monde des 6 ans l’an dernier, est également sans faute au barrage et termine 4e sous la selle de la Finlandaise Nina Fagerstrom.
Premier Selle Français, à la 16e place : le beau Quickly de Kreisker (Diamant de Semilly x Laudanum, ps) / Benjamin Robert, avec 8 points avant le barrage. L’autre SF qualifié pour la finale, Quipper de la Roche (Flipper d’Elle x Pouchki du Don), suit de près à la 18e place sous la selle du Belge Thierry Goffinet.

Commentaires


NICOLE N | 03/10/2011 19:11
Reelle star avec Gaetan SCRIVE sont classes 11° a la finale des 6 ans a Lanaken le seul couple français est ce qu'ils ne méritent pas d'avantage de commentaire ???